fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle: la cheffe des indigènes Jacinta Nampijinpa la clashe sur le Black Lives Matter !

Meghan Markle: la cheffe des indigènes Jacinta Nampijinpa la clashe sur le Black Lives Matter !

Encore un bad buzz pour Meghan Markle. Une cheffe indigène a taclé la duchesse suite à sa prise de parole au sujet du Black Lives Matter.

Meghan Markle ne fait pas toujours l’unanimité avec ses vidéos… Dernièrement une cheffe indigène n’a pas manqué d’épingler sa prise de position pour le Black Lives Matter. MCE TV vous dévoile tout.

Même exilée à L.A, Meghan Markle continue d’occuper la sphère médiatique. Il y a quelques semaines, la duchesse est sortie de son silence pour s’exprimer sur le mouvement Black Lives Matter.

Avec le prince Harry, elle a aussi livré ses ressentis sur le passé colonial de certaines grandes puissances du monde… A l’instar de la Grande Bretagne. 

Sans surprise, le clan Windsor a vu rouge. Mais depuis le Megxhit, les Sussex sont libres de s’exprimer sur les sujets qu’ils souhaitent.

Mais Jacinta Nampijinpa Price une cheffe indigène semble avoir été agacée par le discours de Meghan Markle. En effet, cette dernière l’accuse d’être une « femme privilégiée »,« complètement éloignée de la réalité ».

Mme Price affirme aussi que la maman d’Archie exclurait d’autres minorités à défendre… Et dans sa tirade pour le Daily Mail, la cheffe indigène n’y va pas de main morte.

Meghan Markle: la cheffe des indigènes Jacinta Nampijinpa la clashe sur le Black Lives Matter !

Meghan Markle : Une cheffe indigène la tacle sans ménagement !

Pour Jacinta Price, Meghan Markle a fait un discours dénué de sens. « Il y a beaucoup de gens avec beaucoup de bonne volonté qui pensent qu’en sautant du train ils soutiennent les Australiens Autochtones », a t-elle livré.

Et de confier aussi : « Mais il font exactement le contraire ». Dans sa lancée, la cheffe tacle aussi le mouvement Black Lives Matter.

Pour elle, les autres minorités victimes d’injustices sont mises sur le côté.

« Les peuples autochtones meurent à un rythme beaucoup plus élevé des mains d’autres autochtones mais c’est quelque chose qui n’intéresse pas ce mouvement », a t-elle ainsi livré, non sans amertume.

Selon ses dires, les Afro-Américains ne sont pas « les individus les plus vulnérables » de la société. Pour le moment, Meghan Markle qui a apporté son soutien au mouvement Black Lives Matter n’a pas encore réagi à la pique… Affaire à suivre donc !

Twitter est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.