fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle à bout: Bernard Montiel dénonce le racisme que subit la duchesse !

Partager
Partager sur Facebook

Le chroniqueur Bernard Montiel a pointé du doigt le racisme dont Meghan Markle fait l'objet depuis son arrivée dans la famille Royale.

Coup dur pour Meghan Markle. Dans le reportage An African Journey, la Duchesse de Sussex n’a pas pu cacher son mal-être. En effet, l’épouse du Prince Harry a beaucoup de mal à supporter la pression médiatique… Mais pas que ! Selon Bernard Montiel, Meghan vit très mal le racisme dont elle fait l’objet.

Dimanche dernier, la chaine ITV dévoilait le documentaire Harry & Meghan, An African Journey. Des images relatant leur voyage familial de 9 jours, en Afrique. Seulement, les téléspectateurs ne s’attendaient pas à voir une Meghan Markle aussi fragile psychologiquement. En effet, la Duchesse s’est confiée à cœur ouvert sur son rôle de mère et d’épouse… Mais pas seulement ! La femme du Prince Harry a parlé de ses difficultés à gérer la pression liée à son nouveau rang. Des épreuves que Bernard Montiel a commenté sur le plateau de TPMP.

Bernard Montiel défend Meghan Markle

Dans le documentaire de leur voyage en Afrique, Meghan Markle paraissait à bout de force. La mère d’Archie n’avait alors pas hésité à se confier sur ses problèmes d’intégration dans la famille Royale. « Je crois que j’ai vraiment essayé d’adopter cette sensibilité britannique, toute flegmatique. J’ai essayé… J’ai vraiment essayé. Mais, ce que ça provoque à l’intérieur est sans doute véritablement nocif. On existe, on ne vit pas ! Je n’arrête pas de dire à Harry: survivre, cela ne suffit pas… Il faut s’épanouir. » Des mots que les twittos avait d’ailleurs entendu en créant le hashtag « We love you Meghan ». Cependant, malgré ce soutien, Bernard Montiel Montiel dénonce tout autre chose. Selon lui, c’est de racisme dont la Duchesse souffre.

Sur le plateau de TPMP, Bernard Montiel a souhaité apporter son soutien à Meghan Markle. En effet, d’après lui, l’américaine serait encore la cible d’attaques raciste. »Elle n’est pas très aimée en Angleterre. Il y a une forme de racisme, parce que sa mère est afro-américaine. Des horreurs ont été dites. »