fbpx
Buzz
Partager sur

Meghan Markle est américaine avant tout.. Et elle ne s’en cache pas !

Meghan Markle vit aux Royaume-Uni, mais elle n'en reste pas moins américaine. D'ailleurs la duchesse de Sessex vient de le prouver !

Meghan Markle n’oublie pas sa partie ! En effet, l’américaine vient de publier un message adressé à son pays d’origine. MCE TV vous en dit plus !

À l’occasion des commémorations du 11 novembre, Meghan Markle a eu un mot en hommage aux soldats américains. En effet, la duchesse de Sussex a remercié les forces armées. Un discours engagé qui rappelle que Meghan Markle a beau avoir épousé un Prince britannique… Elle n’en reste pas moins américaine.

En effet, l’ancienne actrice possède un visa temporaire.  Quant à son fils Archie, bien qu’il soit né au Royaume-Uni… Il est également citoyen américain. Ce dernier devra donc payer des impôts aux Etats-Unis…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

l) le

Meghan Markle : toujours américaine

Lors du Remembrance Day, Meghan Markle n’a pas oublié les USA. En effet, si la duchesse était bien contente de quitter son pays après les élections de Trump… Elle n’en reste pas moins américaine ! D’ailleurs, le duc et la duchesse de Sussex s’apprêtent à partir 6 semaines à Los Angeles. Ainsi, la famille en profitera pour passer Thanksgiving avec Doria Ragland, la mère de Meghan Markle. Un long voyage qui fait beaucoup parler… En particulier Elizabeth II, qui n’approuve pas du tout ce congé. En effet, la reine ne supporterait pas le côté rebelle de Meghan.

Pourtant, la reine ferait mieux de s’y faire. En effet, Meghan et son mari songent à s’installer aux USA. Une proche de la couronne a même révélé que le couple souhaitait acheter un bien à Calabasas.  En effet, ces derniers souhaitent vivre entre les 2 pays. Un moyen de faire découvrir à Archie ses deux cultures.  Mais aussi de fuir la pression médiatique dont ils sont victimes en Angleterre. D’ailleurs, Meghan Markle et le Prince Harry ne se laissent plus faire. Ils viennent donc de porter plainte contre plusieurs tabloïds anglais. Vivre aux USA serait donc un moyen d’échapper aux paparazzis. Affaire à suivre.