Buzz
Partager sur

Meghan Markle: une affaire de plagiat refait surface !

Meghan Markle: une affaire de plagiat refait surface !

Meghan Markle s'embourbe à nouveau dans une polémique. Cette fois-ci, la duchesse de Sussex est accusée d'avoir plagié une figure notoire.

Le Megxit de Meghan Markle n’a pas que du bon. Depuis que le couple Sussex a tourné le dos à la royauté, les scandales pleuvent. Une fois de plus, ses détracteurs ont exhumé une affaire de plagiat. La duchesse se serait inspirée d’une célèbre First Lady lors d’un discours datant de 2015. On vous dit tout.

LA DUCHESSE DE SUSSEX SE LA JOUE FIRST LADY

Depuis qu’elle a quitté l’Angleterre, Meghan Markle est au cœur d’un bon nombre de polémiques. En effet, l’épouse du prince Harry a une fois de plus fait parler la presse à scandales. Elle qui voulait s’éloigner des tabloïds se fait de nouveau épingler. Cette fois-ci, c’est donc une affaire de plagiat qui accable la duchesse de Sussex. Lors d’un discours tenu en 2015, l’ex-actrice se serait inspirée de l’allocution d’une Première dame.

Retour en 2015. À cette époque, Meghan Markle prend la parole pour défendre la parité et le droit des femmes devant l’ONU. D’après The Express, l’actrice de Suits y aurait tenu un discours similaire en bien des points à celui d’Eleanor Roosevelt. Cette affaire n’est pas sans rappeler celle de Melania Trump, accusée d’avoir copié le discours de Michelle Obama. Voici un extrait du speech de Meghan :

Meghan Markle: elle aurait plagié le discours d’une First Lady

C’est donc lors d’un sommet organisé en 2015 par les Nations Unies que Meghan Markle, à l’époque encore actrice principale de Suits, a pris le micro.« Il ne suffit pas de parler de parité », a-t-elle dit à l’époque. « Il faut y croire. Et mieux encore, il faut y travailler. Œuvrons tous ensemble, dès maintenant ». Un discours qui a fait son effet. Toutefois, The Express souligne que ce passage ressemble étrangement à celui de l’allocution de l’épouse du président Theodore Roosevelt.

« Il ne suffit pas de parler de paix. Il faut y croire. Et mieux encore, il faut y travailler » scandait Eleanor, 60 ans plus tôt à la télé américaine. Alors, plagiat, coïncidence ou bien simple inspiration ? Quoi qu’il en soit, cette affaire n’aurait peut-être pas fait autant de bruit si Meghan Markle n’avait pas épousé le non des moindres prince Harry. Moins encore si le couple n’avait pas décidé de tourner le dos à la famille royale. Affaire à suivre…

Afficher +