fbpx
Buzz
Partager sur

Matthieu Delormeau: ses confidences sur l’agression homophobe qu’il a subie !

Matthieu Delormeau: ses confidences sur l'agression homophobe qu'il a subie !
Partager
Partager sur Facebook

Matthieu Delormeau se confie sur l'agression homophobe qu'il a subie dans un Taxi. Un moment difficile pour l'animateur de TPMP.

Matthieu Delormeau avait déposé plainte contre un taxi pour « homophobie ». L’animateur de TPMP a révélé que le chauffeur avait seulement écopé d’un rappel à la loi. On vous explique !

La sexualité de Matthieu Delormeau semble déranger certaines personnes. De plus le fait qu’il soit connu et médiatisé n’arrange pas les choses. Ainsi il s’est vu très souvent confronté à des gens homophobes sans aucun savoir vivre qui n’oublient pas de lui rappeler. Ainsi comme l’a révélé Closer il y a quelques mois, l’animateur de TPMP a été victime d’homophobie. Il s’agissait d’un taxi parisien qui s’est montré honteux avec lui.

Il s’est donc confié au micro de Jacques Sanchez sur la chaîne Non Stop People. « Ça m’est arrivé de me faire sortir d’un taxi. Tu montes dans le taxi, je lui dis Boulogne, et il a commencé. Je lui dis : ‘Mais vous allez où ? Le chemin le plus court, c’est pas tout droit ?’ Il m’a dit : ‘Le chemin le plus court surtout, c’est que tu sortes de mon taxi petit pédé’. » explique t-il, avant de poursuivre en affirmant que s’il avait « été costaud » il lui aurait  » bien pété la gueule ». On doute que ce soit le fait d’être costaud qui lui ait manqué à ce moment là. Car on sait Matthieu sufisament musclé !

Matthieu Delormeau: Il raconte son agression homophobe !

Ainsi Matthieu Delormeau poursuit son réçit sur son agression homophobe :« Il m’a regardé, j’étais surpris, j’ai ouvert la porte, il m’a pris la sacoche, il l’a sortie et m’a sorti avec, je suis resté digne malgré tout ». Après cet incident, il a donc porté plainte, mais il raconte que les policiers n’ont pas donné une grande attention à son cas. D’ailleurs le taxi n’a eu qu’un simple « rappel à la loi » à la suite.

« C’est là où je me dis toutes les limites de ce pays, et ça me choque quand même (…) Ce pays semble entièrement fait pour les délinquants, et rien de bien pour les gens bien. » s’indigne t-il. Ainsi Matthieu Delormeau aurait passé trois heures à déposer plainte. Puis 3 semaines après, il s’est vu confronté au taxi qui a reconnu les faits. Une grande perte de temps pour pas grand chose !