fbpx
Buzz
Partager sur

Maitres gims: « la musique urbaine fait peur » au sujet de Booba et Kaaris

Maitres gims: « la musique urbaine fait peur » au sujet de Booba et Kaaris

Maitre Gims s’est exprimé au sujet de la bagarre entre Booba et Kaaris en août dernier à Orly. Sur le plateau du Grand oral des Grandes Gueules !

En effet, invitée du Grand oral des Grandes Gueules sur RMC. Maitre Gims a ouvert la sienne pour s’exprimer sur l’incident d’Orly entre Booba et Kaaris. Sans manqué de respect, il a évoqué son ressenti ainsi que l’impact réellement causé par les deux rappeurs pour l’image du rap.

Maitre Gims : La voix de la raison

Donc, c’est plein de sagesse que maitre Gims a expliqué sa vision des choses. Expliquant notamment la mauvaise image renvoyée dans les médias par cette confrontation entre les deux rappeurs français.

« C’était surprenant de voir une bagarre à Orly (…) Ce n’est pas des amis, je ne les connais pas personnellement. Encore une fois ça a mis un coup pour l’urbain, pour cet urbain qu’on essaie de sortir de là » a-t-il expliqué calmement.

Et là où il n’a pas tort c’est que les gens qui ne sont pas informés. Vont automatiquement mettre tous les rappeurs et chanteurs dans le même sac après cet incident. Donc quand il parle d’un « coup pour l’urbain » il parle en connaissance de cause car lui-même exploite cette musique.

Maitre Gim’s : directement concerné ?

En effet, Maitre Gims produit de l’urbain, cependant il ne détient pas la même image que les deux rappeurs. Car lui s’est ouvert aux différentes possibilités qu’offrent la musique. Ainsi, sa musique touche un plus grand monde contrairement aux paroles crues de Booba et Kaaris.

« L’urbain est la musique la plus écoutée en France et en même temps la plus compliquée à défendre. Et à ramener sur les plateaux, parce que la musique urbaine fait peur. On a montré qu’on pouvait se battre dans un aéroport. »

« C’est pour ça que je dis « on » parce que je fais partie de l’urbain et je suis concerné par ce qu’il s’est passé. Ça a pris cette ampleur car ça s’est passé dans un aéroport, public avec des familles » a expliqué Maitre Gim’s. »