fbpx
Buzz
Partager sur

Magali Berdah: Aqababe en garde à vue suite à la plainte de l’agent

Magali Berdah: Aqababe en garde à vue suite à la plainte de l'agent
Partager
Partager sur Facebook

Magali Berdah était victime depuis quelques semaines d'Aqababe sur les réseaux sociaux. Dénoncé à la police, Aqababe est en garde à vue

Alors qu’elle apparaissait rayonnante au mariage de Manon Marsault, Magali Berdah connait en ce moment une période difficile. En effet, alors que tout semble réussir à l’agent de star, quelqu’un lui veut du mal.

Et ce n’est autre que la personne d’Aqababe. Le même internaute qui avait lancé le JeremStar Gate sur twitter l’an dernier. Ainsi de la même manière il a voulu faire sombrer Magali Berdah et toute sa communauté.

Néanmoins cette dernière ne s’est pas laissée faire et a décidé de vite réagir. La chroniqueuse de TPMP raconte le début de l’affaire. « Tout est parti d’un mail que le blogueur Aqababe aurait reçu et dans lequel on lui disait que je l’insultais ! Ça l’a mis en colère et il a décidé de me détruire ! Je trompais soi disant mon mari Que je faisais du blanchiment d’argent, que j’avais escroqué l’État en profitant de la CMU, et j’en passe »

Magali Berdah tend un piège à Aqababe

Selon des infos exclusives de Public, le blogueur Aqababe a été placé en garde à vue à Boulogne Billancourt. En effet, afin il aurait fait chanter Magali Berdah. Il demandait 180 000 euros pour laisser la chroniqueuse de TPMP en paix.

Si Magali Berdah a réussi a coincé Aqababe c’est grâce à un plan qu’elle a monté à l’aide de la police. En effet, elle a donné un faux rendez-vous dans un hôtel pour donner l’argent à son harceleur. Néanmoins, ce à quoi ne s’attendait pas Aqababe, c’était qu’il avait aussi rendez vous à la police.

Depuis Magali Berdah peut rester tranquille. Le blogueur ne s’en sortira pas comme ça. Même si ce dernier s’est excusé sur Twitter, elle n’est pas prête d’oublier. Et elle l’affirme au magazine Public : « c’est dramatique. Rien ne rétablira les choses. Mon mari en a souffert, ainsi que mes filles »