fbpx
Buzz
Partager sur

Maes: le rappeur se fait piéger par Mr. Boris Becker, la vidéo est hilarante !

Maes: le rappeur se fait piéger par Mr. Boris Becker, la vidéo hilarante !
Partager
Partager sur Facebook

Le rappeur Maes s'est fait piéger par le célèbre Mr. Boris Becker. Celui-vi vient de publier la vidéo sur son compte Instagram.

Le compte Instagram de Mr. Boris Becker est un des comptes les plus marrants du réseau social. Suivi par plus de 700 000 abonnés, Boris Becker fait rire la toile grâce à des caméras cachées où il place ses interlocuteurs dans des situations toujours plus loufoques les unes que les autres.

Cette fois-ci, Boris a choisi de piégé le célèbre rappeur Maes. Pour ce faire, l’instagrammeur s’approche du rappeur et lui dit dans un anglais très approximatif qu’il adore ce qu’il fait. Et surtout, Boris se met à baragouiner le célébrer tube de Maes : « Madrina ».

Plus la vidéo avance, plus Boris s’adresse à Maes dans un vocabulaire incompréhensible. Ne sachant pas vraiment quoi répondre, Maes affiche donc de larges sourires et lâche des « thank you ». Finalement, le rappeur finit par se douter que son interlocuteur est un peu louche. A ce moment Maes dit alors: « Ça se voit que tu sais parler français en fait ! ». Et là, Boris répond : « Et oui, je t’ai pranké mec ». Voilà alors que les deux jeunes hommes rient aux éclats et s’enlacent.

Sur Instagram, la vidéo a déjà été vue plus de 390 000 fois. et les internautes adorent. Ils ont en effet commenté en s’exclamant par exemple : « Du lourd comme habitude », ou : « Troooooop fort depuis le début », ou encore : « regardez ce tueur ! ».

Maes : un rappeur souriant et sincère

En effet, il y a quelques mois, Maes avait pris partie dans la combat Booba/Kaaris en affichant clairement son soutien à Booba. Et ce, par ce qu’il a eu l’occasion de partager le tube « Madrina » avec B2O. Ainsi, Maes est un « vrai frère » qui n’hésite pas à être présent pour ceux qu’il aime.

Maes avait même publié un message pour exprimer publiquement son soutien à Booba. Message qu’il avait alors conclu à l’aide de la célèbre punchline du Duc de Boulogne : « Si c’est ton ennemis c’est l’mien y’a pas d’ambiguïté ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

La madwina @maes_packm on ta piégé With my bro @fukay1070

Une publication partagée par Mr. boris becker (@mr_boris_becker) le