Buzz
Partager sur

M Pokora: ce moment terrible où son grand-père ne l’a pas reconnu !

Dans une interview accordée à Brut, M Pokora avait raconté un moment terrible sur la maladie de son grand-père, atteint d’Alzheimer !

L’année dernière, M Pokora a joué dans le film Les premiers oubliés. Aux côtés de Muriel Robin, il a raconté la terrible épreuve des familles qui vivent avec une personne atteinte d’Alzheimer. Dans une interview accordée à Brut, M Pokora s’était confié sur la maladie qui avait atteint son grand-père.

M Pokora avait raconté : « Quand j’ai appris pour l’Alzheimer de mon grand-père, je devais avoir peut être neuf ou dix ans. À ce moment là, je ne me rends pas compte des ravages que peut faire Alzheimer ».

M Pokora avait aussi ajouté : « Je me dis qu’il va juste oublier certaines choses… Et en fait, avec les années, en grandissant, je vois qu’on lui enlève sa voiture. Je vois que ce n’est pas juste des mots qu’il oublie, où il a rangé ses clés ».

M Pokora avait aussi révélé : « Il commence à oublier des personnes, des prénoms, ce qu’il a fait il y a cinq minutes. Quand t’as quatorze ans et que ton grand-père te vouvoie… Moi je me rappelle être sorti de la pièce et avoir pleuré ».

M Pokora: ce moment terrible où son grand-père ne l'a pas reconnu !

M Pokora très ému par la maladie qui a touché son grand-père

M Pokora avait aussi expliqué : « Ce qui était dingue c’est qu’il me vouvoyait. Il ne me reconnaissait pas. Mais quand je lui montrais les médailles (il était militaire) il me racontait en détail quand il était en Indochine, ses blessures de guerre« .

Le chanteur avait continué : « J’ai compris qu’on attaquait une phase qui allait être très difficile pour nous, pour l’entourage. On n’est pas formé pour gérer quelqu’un qui a des démences« .

Il avait aussi ajouté : « Dans les premières phases de cette maladie il n’était pas pris en charge dans un établissement ». Plus tard, il a rejoint un centre.

Le papa avait alors raconté :  » Voir mon grand père comme ça, sur un fauteuil, les yeux dans le vide, avec de la bave… Ça je l’ai fait une fois. Et j’ai dit : ‘Désolé, je ne pourrais plus le voir comme ça‘ ».

Pour finir, l’artiste avait conclu : « Et puis quelques mois après il était parti« . Une interview très émouvante.

Afficher +