fbpx
Buzz
Partager sur

M.Pokora: le chanteur explique ce que A l’Etat Sauvage lui a apporté !

M.Pokora: le chanteur explique ce que A l’Etat Sauvage lui a apporté !

Après avoir participé à A l’Etat Sauvage, M.Pokora est sorti grandi par cette expérience. Il a confié à TV Mag ce que cela lui avait apporté

M.Pokora a pu tester ses compétences de survie aux côtés de Mike Horn dans l’émission A l’Etat Sauvage. Le chanteur garde un excellent souvenir de cette expérience bien qu’elle ait été difficile. L’artiste en est sorti grandi et a expliqué ce que cela lui avait apporté, dans une interview pour TV Mag.

L’émission a apporté beaucoup de choses à M.Pokora

Maturité, meilleure perception de la vie,… M.Pokora s’est rendu compte de beaucoup de choses en participant à A l’Etat Sauvage. Il garde un bon souvenir et a expliqué :

« J’ai réalisé qu’on n’est pas grand-chose sur cette planète, que c’est la nature qui décide. Mais psychologiquement, grâce à Mike Horn, qui m’a poussé dans mes retranchements, j’ai dépassé des limites et j’ai appris un peu à me débrouiller dans la nature. En fait, on a appris l’un de l’autre. Je n’ai pas son expérience, mais il n’a pas la mienne. Il m’a dit que ces quelques jours avec moi l’avaient rajeuni et moi ils m’ont fait grandir. En tout cas, je suis prêt à repartir demain! »

M.Pokora n’a pas hésité

Si certains pensaient que M.Pokora était réticent à l’idée de participer à ce programme, ils se trompent. Certes, il avait quelques appréhensions, mais il n’a pas hésité une seule seconde : « Pas une seconde! L’invitation tombait à pic dans mon planning, j’avais envie de vivre une aventure physique en plein air et je savais que j’allais apprendre auprès de Mike Horn. Chez moi, apprendre est un besoin. Qu’il s’agisse des acrobaties de Robin des Bois ou des danses de salon pour Danse avec les stars. Mais je ne m’attendais pas à ça! »

Il a tout de même avoué que les premières heures avaient été compliquées : « Dès les premières heures, ça a été infernal. Dans le documentaire, il y a beaucoup de choses qu’on ne voit pas, qui ne rendent pas compte des difficultés traversées. Pourtant, je suis sportif, endurant, mais il faut croire que j’étais préparé pour d’autres choses, à d’autres conditions. »