fbpx
Buzz
Partager sur

Léna Situations: pourquoi dérange-t-elle autant l’ancienne génération ?

Léna Situations: pourquoi dérange-t-elle autant l’ancienne génération ?

La jeune YouTubeuse Léna Situations ne fait pas l'unanimité chez les boomers ! On vous donne plus de détails.

Pourquoi l’ancienne génération n’est pas fan de Léna Situations ? MCE TV vous dévoile tout.

À seulement 23 ans, la jeune femme réalise ses rêves. Avec plus de 3 millions de fans, la jeune YouTubeuse rencontre un véritable succès.

Pourtant, Léna Situations est souvent au cœur des critiques. Mais qu’on le veuille ou non, son succès est indéniable ! Eh oui.

Mais il faut avouer que cette jeune femme qui prône l’amour et la positive attitude attire beaucoup de haters ! Et cela ne s’est pas arrangé après la sortie de son livre Toujours plus. 

Sachez que Léna Situations bat des records avec son ouvrage de développement personnel. En effet plus de 37 000 exemplaires de son livre ont été vendus en 3 semaines seulement ! Rien que ça !

Dans son bouquin destiné à une audience jeune, Lena Mahfouf partage le secret de son bonheur. Mais la jeune femme qui veut partager son bonheur s’attire les foudres de l’ancienne génération. Pourquoi tant de haine ?

Léna Situations: pourquoi dérange-t-elle autant l’ancienne génération ?

Léna Situations dérange

Léna Situations dérange donc la vieille génération. À commencer par Frédéric Beigbeder. 

Le chroniqueur et écrivain de renom n’est en effet pas un grand fan de la jeune femme. Il en profite donc pour la tacler. « Le livre qui se vend le mieux en France est tellement sucré qu’il rend les doigts poisseux. Nous en déconseillons sa lecture aux diabétiques. » peut-on lire.

« Entre L’Être et le Néant, Léna Situations privilégie plutôt la seconde option. » ajoute-t-il. Il fait aussi bien attention à accompagner son texte de références littéraires prestigieuses. Histoire de contraster avec la qualité d’écriture de Toujours plus.

« 147 pages de vide et 19,50 € de perdus. » ajoute-t-il. Mais l’écrivain semble plutôt s’attaquer à toute une jeune génération. Eh oui !

Il choisit tout simplement Léna Situations comme porte-parole de cette génération qu’il accuse « d’inculture assumée ». Un rôle que la jeune femme porte malgré elle.

« C’est un peu facile de s’attaquer à la nouvelle génération, dire c’était mieux avant. On est fatigué par ce snobisme intellectuel et le mépris qu’on peut avoir face à des jeunes qui essayent de faire des choses » explique la jeune influenceuse sur le plateau de Quotidien. Affaire à suivre.