fbpx
Buzz
Partager sur

Le rappeur MHD libéré de prison après la rixe mortelle à Paris !

Le rappeur MHD libéré de prison après la rixe mortelle à Paris !

Selon l’AFP, le rappeur MHD serait enfin sorti de prison après la rixe mortelle à Paris. Toutefois, il pourrait y retourner

Il aura fallu attendre un peu plus d’un an avant de voir MHD sortir de prison. En effet, l’inventeur auto-proclamé de l’afro trap se trouvait en détention depuis janvier 2019. Cela, suite à une rixe mortelle à Paris faisant une victime en 2018.

Rixe à laquelle n’aurait jamais pris part le rappeur d’après ses dires. En effet, le jeune artiste a toujours dit qu’il ne se trouvait pas sur place, depuis le premier jour. La justice semble enfin l’avoir entendu étant donné qu’il sortait enfin de prison il y a quelques heures.

C’est grâce, en partie, à une vidéo de son producteur, DSK on the Beat, que nous étions mis au courant. En effet, ce dernier postait une courte vidéo de MHD à la sortie de prison, sur Snapchat. Toutefois, la vidéo en question se voyait effacer quelques heures après.

Malgré tout, les fans du chanteur peuvent se rassurer en apprenant que Me Elise Arfi confirmait qu’on l’avait libéré en milieu de journée.

En revanche, sachez que MHD n’est pas totalement sorti d’affaire et qu’il pourrait retourner en prison pour plusieurs raisons.

Le rappeur MHD libéré de prison après la rixe mortelle à Paris !
Le rappeur MHD libéré de prison après la rixe mortelle à Paris !

MHD pourrait retourner en prison

En effet, comme le relaye Europe 1, l’AFP faisait savoir que  « la cour d’appel de Paris doit examiner, le 23 juillet, l’appel formé par le parquet de Paris. Celui-ci ayant conduit à la libération et au placement sous contrôle judiciaire de MHD. »

Selon le choix de la cour, un nouveau mandat de dépôt pourrait alors être prononcé contre le chanteur. Suite à cela, ce dernier pourrait donc retourner d’où il vient…

Mais nous en sommes encore loin. D’autant plus que le « papa » de l’afro trap a toujours dit qu’il n’avait rien à voir avec tout ça et ce, depuis le premier jour. En effet, même après les témoignages contre lui, MHD assurait ne pas se trouver sur place lorsque la rixe éclatait.

Du fait qu’on le libère, sous contrôle judiciaire, nous pouvons donc penser qu’il disait vrai.