fbpx
Buzz
Partager sur

Laurent Ruquier reçoit des menaces de mort: une plainte déposée !

Laurent Ruquier reçoit des menaces de mort: une plainte déposée !
Partager
Partager sur Facebook

Laurent Ruquier vit une rentrée pour le moins mouvementée. L'animateur vient d'être menacé de mort, il porte donc plainte !

Laurent Ruquier vit une rentrée pour le moins mouvementée. Après des débuts assez polémique sur ONPC, l’animateur s’est vu menacé de mort. C’est donc tout naturellement que ce dernier a décidé de porter plainte.

Laurent Ruquier fait beaucoup parler de lui. En effet, depuis la rentrée le nom de l’animateur est sur toutes les lèvres et pour cause. Son émission désormais phare du France 2, ONPC a fait sa rentrée samedi 31 août. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a su se faire remarquer.

En effet, Laurent Ruquier et ses chroniqueurs recevait l’écrivain Yann Moix. L’actualité s’est par le pus grand des hasards mêlée à la venue de Yann Moix prévue depuis plusieurs semaines. L’écrivain a donc vu ses dessins et écrits antisémites et négationnistes, sortir au grand jour. Ce qui n’a évidemment pas plu. Il a donc commencé l’émission par de longues excuses publiques.

Mais ce n’est pas tout. Puisque le livre en lui-même de l’auteur fait également polémique. Dans ce dernier, il n’hésite pas à laver son linge sale en public. Son père l’aurait battu et maltraité pendant des années. Ce qui aujourd’hui créer une vraie guerre avec son frère. Et cela risque sans doute de se finir au tribunal.

Laurent Ruquier menacé de mort

Côté professionnel Laurent Ruquier n’est pas tranquille. Mais côté perso, non plus. Quelqu’un menace Laurent Ruquier de mort. Les menaces de mort sont envoyées par courrier au théâtre dans laquelle il joue sa nouvelle pièce. La raison ? Sa nouvelle pièce de théâtre qui tourne autour d’un jeune homme gay Le plus beau dans tout ça. 

La personne en question explique dans sa lettre que si la pièce n’est pas enlevée de l’affiche. Le théâtre finirait par se faire explosé. Prenant les menaces très au sérieux, le théâtre est allé directement porter plainte.