fbpx
Buzz
Partager sur

Laurent Kerusoré victime d’homophobie: il témoigne !

Laurent Kerusoré victime d'homophobie: il témoigne !
Partager
Partager sur Facebook

L'acteur de "Plus Belle La Vie", Laurent Kerusoré a été victime d'instultes homophobes. Il se confie sur ce qu'il a vécu.

Le comédien Laurent Kerusoré a accordé une interview au magazine TV Mag. Dans celle-ci, il révèle qu’il a souvent été victime d’attaques homophobes. Mais que quoiqu’il arrive, il ne cessera jamais de défendre les droits de tous et la tolérance.

La série « Plus Belle La Vie » va fêter ses 15 ans et Laurent Kerusoré est l’un des vétérans de la série. Dans celle-ci, il joue d’ailleurs un propriétaire de bar, homosexuel, marié et père. Quand TV Mag lui demande comment est-ce qu’il a vécu toutes ces années dans la série, l’acteur n’y va pas de main morte pour exprimer sa joie. Il déclare alors : « Elles ont changé ma vie! Je suis marqué par mon personnage, mais je le vis très bien. Ça pourrait durer encore vingt ans. C’est une série qui rend les comédiens heureux. »

Laurent Kérusoré restera « plus fort que tout »

Dans la série « Plus Belle La Vie (PBLV) », une nouvelle question de société a récemment été abordée. Il s’agit de la question de la transidentité. En effet, l’actrice Enola Righi incarne le personnage de Antoine, anciennement Clara. Et ceci a fait beaucoup parlé les spectateurs très peu ouverts d’esprit. Certains trouvaient même que sa présence était inutile dans la série et qu’il serait mieux qu’elle quitte « PBLV ».

Lorsque TV Mag a interrogé Laurent Kerusoré pour connaître son opinion sur le transgenre, il a alors répondu que des similitudes pouvaient s’observer avec les homosexuels. « L’intrigue autour de Clara/Antoine est assez ciblée jeunesse. Les jeunes aujourd’hui parlent de ça ; à mon époque c’était impossible. Je suis fier que la série développe ce sujet et je trouve courageux de la part de l’actrice Enola Righi de l’avoir fait. C’est aussi ce qui se passe pour les homosexuels, même s’il ne s’agit pas réellement de quête d’identité, mais plus d’un confort social pour se fondre dans la masse », a-t-il alors déclaré.

Et concernant le regard que les gens portent sur son homosexualité, Laurent a eu besoin de s’exprimer. Il a donc ajouté : « Thomas est presque devenu un papa normal, ça fait du bien. La plupart des gens sont bienveillants à mon égard, mais le petit pourcentage de rétrogrades restant est devenu très violent. Ils n’hésitent même pas à traverser la rue pour m’insulter. Mais je serai plus fort que tout ».