fbpx
Buzz
Partager sur

Laeticia Hallyday refusait de quitter le chevet de Johnny Hallyday !

Laeticia Hallyday refusait de quitter le chevet de Johnny Hallyday !

Jusqu'à ses derniers instants, Laeticia Hallyday a souhaité faire vivre Johnny Hallyday, avec des repas entre amis notamment !

En novembre 2017, Johnny a été admis à la clinique Bizet, en détresse respiratoire. Puis il a passé ses derniers jours dans sa maison de Marnes-la-Coquette. Laeticia Hallyday s’est alors plié en quatre pour qu’il y ait de la vie autour lui. MCE TV vous dit tout de A à Z !

Dans son livre intitulé « Laeticia H. Au cœur du clan Hallyday« , son ex-agente, Laurence Favalelli, raconte les derniers jours de la vie du rockeur de 73 ans.

Ainsi, elle explique que Laeticia Hallyday faisait appel à ses amis et organisait des repas tous les soirs. Et ce, pour lui donner l’envie de se battre contre le cancer. Bien sûr, David et Laura n’étaient pas conviés.

Le 3 décembre, les deux aînés de Johnny auraient tenté d’aller rendre visite à leur père, en vain. Ainsi, ils s’étaient présentés avec la mère de Laura, Nathalie Baye. Pour autant, cela n’aurait pas fait changer d’avis Laeticia... Aïe !

MCE TV vous en dit plus !

Laeticia Hallyday refusait de quitter le chevet de Johnny Hallyday !

Laeticia Hallyday s’est battue jusqu’à la fin !

« Laeticia organise des tablées parce qu’’il faut faire des dîners, parce que Johnny va se lever, il va venir’ », raconte Laurence Favalelli dans son livre.

Au total, une bonne dizaine d’amis attendait le rockeur à table. Jean Reno et son épouse Zofia étaient souvent présents. Mais il « est dans le bureau, souvent porte fermée », explique-t-elle.

Il s’agissait donc de dîners étranges auxquels Johnny ne participait pas vraiment. Bien que Laeticia Hallyday faisait des va-et-vient dans le bureau !

De même, en plein jour, la jeune femme n’osait même plus faire un tour dans le jardin par peur de laisser son mari seul. Elle comptait donc sur ses amis pour se relayer.

Ainsi, l’ex-agente de Laeticia Hallyday avait pour habitude de venir à 13 heures et de repartir la nuit afin de veiller au mieux sur le rockeur.