fbpx
Buzz
Partager sur

Laeticia Hallyday: obligée de baisser le prix de vente de sa villa !

Laeticia Hallyday, prête à se passer de sa demeure ? La veuve du Taulier devra donc, pour ce faire, revoir le prix de sa villa à la baisse...

Dans très peu de temps, Laeticia Hallyday va donc mettre la clef sur la porte. Ainsi, sa vie prend un tout autre tournant. Cela étant, si elle veut vendre sa villa, elle va devoir rogner sur son prix. MCE TV vous dit tout de A à Z.

Cela va donc lui faire tout bizarre… En effet, Laeticia Hallyday a décidé de se débarrasser de l’une de ses villas.

Il s’agit de celle dans laquelle elle a passé beaucoup de temps au côté de son défunt mari, Johnny. Leur demeure de Marnes-la-Coquette va se mettre sur le marché de l’immobilier.

De quoi permettre à la veuve de s’acquitter de certaines de ses dettes, mais aussi de passer à autre chose. Bien qu’il n’est pas si facile de balayer d’un revers de la main toutes ces années-là.

La chérie de Pascal Balland doit au total rembourser la dette de 30 millions d’euros. Une somme que Johnny Hallyday devait au fisc avant de passer l’arme à gauche.

De retour à Paris, Laeticia Hallyday va en profiter pour vendre tout ce dont elle n’a pas besoin. Quant à sa villa, il lui faudra revoir son prix à la baisse.

Laeticia Hallyday: obligée de baisser le prix de vente de sa villa !
Laeticia Hallyday: obligée de baisser le prix de vente de sa villa !

Laeticia Hallyday: sa villa pourrait se revendre bien moins cher que prévu

D’après le numéro de Closer du 16 octobre, Laeticia Hallyday aurait d’ores et déjà fait appel à une agence. On apprend alors qu’elle peut espérer obtenir 12 millions d’euros pour sa revente.

Cela est bien en deçà de ce qu’elle pouvait espérer par le passé. Ce, même si cette demeure est chargée du passé d’une rock star en soi.

Laeticia Hallyday espérait peut-être récolter 20 à 30 millions d’euros. Ce qui lui aurait alors suffi pour payer ce qu’elle doit au fisc.

N’est pas Johnny qui veut… Les fans auraient pu s’arracher cette villa à prix d’or. Reste à voir si les acheteurs sont prêts à faire de belles offres. À suivre…