fbpx
Buzz
Partager sur

Laeticia Hallyday: son père André Boudou tyrannique, il fait peur à ses proches !

André Boudou, le père de Laeticia Hallyday fait toujours parlé de lui, non pas pour des choses positives. Mais plutôt pour des faits divers !

Paris Match a fait cette semaine un portrait  d’André Boudou le père de Laeticia Hallyday. Un homme peu commode qui a déjà eu de nombreux ennuis avec la justice ! On vous en parle.

A l’époque c’est André Boudou qui présente sa fille, Laeticia Hallyday à Johnny. Alors que les deux hommes vont dîner ensemble, son père a alors l’idée de la ramener. Depuis ce jour-là les deux époux ne se sont jamais lâché, jusqu’à ce que la mort les sépare ! Toutefois, il apparaît comme un homme qui a ses parts d’ombre. Il y a quelques mois il a fait la une suite à l’agression d’un pêcheur. Pour rappel l’homme de 70 ans s’est retrouvé défiguré par ses coups et a perdu plusieurs dents.

La cause de cela ? Il serait passé trop vite avec son bateau. Cela lui a donc valu de passer au tribunal, avec diverses amendes. Ajoutez à cela 4 mois de prison avec sursis ainsi que 8 750 euros pour préjudice matériel. Ainsi que 1 500 euros pour les souffrances endurées et 2 000 euros pour préjudice moral. Sans compter les 1 000 euros pour de frais d’avocat. De quoi mettre en rogne le père de Laeticia !

Le père de Laeticia Hallyday ne s’arrange pas avec le temps !

Il faut dire qu’André Boudou n’a pas une bonne réputation dans les médias. Ni même auprès de sa famille ! D’ailleurs Paris Match en a fait un portrait glaçant cette semaine. Déclarant notamment qu’il était envahissant pour Laeticia Hallyday ou encore qu’il ferait carrément peur à sa propre famille.

Dans cet article, Daniel Angelil l’ancien photographe de Johnny en fait un portrait particulier. « André est un grand déconneur. Il raconte plein de blagues mais il est respecté. Chez lui, les gens en ont peur. » Drôle de personnalité..On ne connaît toutefois pas la relation qu’il entretien avec Laeticia Hallyday récemment. Affaire à suivre !

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.