fbpx
Buzz
Partager sur

Kourtney Kardashian: la télé-réalité est très « toxique » pour elle !

Kourtney Kardashian: la télé-réalité est très

Dans une interview accordée à Vogue Arabia, la belle Kourtney Kardashian a confié que la télé-réalité était vraiment "toxique" pour elle !

Pendant des années, Kourtney Kardashian a participé à la télé-réalité Keeping Up With The Kardashian. Désormais, elle a décidé de tirer un trait sur l’émission. Elle souhaite se consacrer le plus possible à ses enfants.

Il faut dire que la télé réalité ne semble plus lui convenir. De plus, Kourtney Kardashian ne semble plus trop s’entendre avec ses soeurs. Il y a peu, une bagarre a aussi éclaté avec sa soeur Kim. Elle veut donc tirer un trait sur tout ça.

Dans une interview accordée à Vogue Arabia, Kourtney Kardashian a confié : « J’ai participé au tournage en continu depuis quatorze ans. J’étais très insatisfaite. Et le fait que l’émission occupe une aussi grande partie de ma vie était devenue un environnement toxique« .

La belle a aussi ajouté : « L’intimité est quelque chose que j’ai appris à estimer. Et c’est dur de trouver cet équilibre entre les instants privés. Et une émission de télé-réalité ».

Kourtney Kardashian: la télé-réalité est très "toxique" pour elle !

Kourtney Kardashian tire un trait sur KUWTK

Kourtney Kardashian a aussi révélé : « Les gens ont cette fausse impression que je ne veux pas travailler. Ce qui n’est pas vrai. Je poursuis mon bonheur. Et je mets mon énergie dans ce qui me rend heureuse ».

La candidate de télé réalité a d’ailleurs expliqué : « Je ne comprends pas pourquoi il y a tant de jugement sur la manière dont nous souhaitons vivre nos vies. Nous devrions être acceptées pour ce que chacune d’entre nous veut faire« .

La maman a aussi déclaré : « Pour moi, ce n’est pas un environnement positif dans lequel je veux être au quotidien. Et j’ai le sentiment qu’elles (ndlr : Kim et Khloé Kardashian) me critiquent beaucoup ».

Pour finir, elle a aussi conclu : « Tous les jours en arrivant, je me dis : ‘Pourquoi est-ce que je choisis d’être dans ce cadre ?’ Et je pense que j’ai atteint mon seuil de tolérance« .