fbpx
Buzz
Partager sur

Kourtney Kardashian se sent « libre » depuis la fin de KUWTK !

Kourtney Kardashian se sent

Dans une interview accordée à Vogue ADgue Arabia, Kourtney Kardashian a confié qu'elle sentait plus "libre" depuis la fin de KUWTK !

Après des années dans la télé réalité KUWTK (Keeping Up With The Kardashian), Kourtney Kardashian a annoncé son grand départ au plus grand dam de ses fans.

Dans une interview accordée à Vogue Arabia, Kourtney Kardashian a confié à coeur ouvert : « Je filme l’émission sans arrêt depuis 14 ans, 19 saisons et six saisons dérivées. Je me sentais insatisfaite ».

Kourtney Kardashian a aussi ajouté : « Et c’est devenu un environnement toxique pour moi de continuer faire KUWTK. La vie bougeait tellement, si vite. Même après avoir fait une pause dans l’émission« .

La maman a d’ailleurs révélé : « J’ai tenté de ralentir et de donner plus de temps à mes enfants. Ce n’est que cette fois-ci que j’ai pu réapprendre leurs besoins, voir leur forces« .

Elle a aussi expliqué : « Je pouvais enfin être connectée aussi profondément que moi avant de jongler avec tant de choses. Je suis reconnaissante pour les souvenirs incroyables. Et la vie que le spectacle m’a donné. Ainsi qu’à ma famille ».

Kourtney Kardashian se sent "libre" depuis la fin de KUWTK !

Kourtney Kardashian tire sa révérence à KUWTK

Cette nouvelle ne fera d’ailleurs pas plaisir aux fans de Kourtney Kardashian. Il faut dire que ces derniers appréciaient de la voir dans l’émission de télé réalité. Mais cette année, sa grosse dispute avec ses soeurs aura surement déclenché l’envie de tout arrêter.

Pour rappel, l’ex de Scott Disick s’est battue avec sa soeur Kim Kardashian. Cette dernière a d’ailleurs terminé en sang. Dans une interview accordée à Jimmy Fallon, la maman de quatre enfants a révélé : « C’était plutôt intense« .

Kim Kardashian a aussi ajouté : « Je suis rarement violente. Mais elle m’a griffée si fort. Vous ne pouvez pas le voir, mais je saignais. On ne voit pas trop les détails ».

Elle a d’ailleurs conclu : « Quand j’ai regardé mon bras et que j’ai vu qu’elle m’avait vraiment griffée, que je le sentais sur mon dos, je l’ai frappée dans le dos. Je ne suis pas très fière de ça, mais bon ».