fbpx
Buzz
Partager sur

Kim Kardashian: elle ne se sent pas l’âme du féministe !

Kim Kardashian: elle ne se sent pas l'âme du féministe !

Interrogée sur la question du féminisme, Kim Kardashian a confié ne pas vouloir être considérée comme féministe ! MCE vous en dit plus !

Kim Kardshian a très souvent été critiquée à cause des photos dénudées qu’elle postait d’elle. Mais certains ont vu en ses clichés une forme de féminisme. La starlette de télé-réalité est-elle féministe ? Elle a répondu, et MCE vous en dit plus !

Kim Kardashian n’est pas féministe !

Souvenez-vous, il y a quelques mois, Kim Kardashian avait fait polémique en postant un selfie où elle posait totalement, fière de ses courbes callipyges. Vivement critiquée sur les réseaux sociaux, la principale concernée avait répondu sur Twitter, affirmant qu’une femme avait « le droit d’être fière de son corps. Nous sommes en 2016. Les moqueries sur le corps ou les humiliations sexistes, ça suffit. Je ne vais pas vivre en fonction de vos problèmes avec votre sexualité. Vous êtes comme vous êtes, et laisser moi être comme je suis.. », une réponse qui avait donc cloué le bec à nombreux de ses détracteurs. Et certains avaient vu en elle, un acte féministe, c’était le cas d’Emily Ratajkowki, Beyoncé ou encore Amber Rose.

Elle explique pourquoi !

Mais dans une conférence de presse qui se tenait vendredi 5 août, Kim Kardashian a avoué qu’elle n’aimait pas qu’on l’appelle « féministe ». Elle a ainsi confié: « Tout le monde me demande: “Êtes-vous féministe?” Je ne pense pas l’être. Je n’aime pas les étiquettes. Je fais ce qui me rend heureuse et je veux que les femmes soient confiantes et je les soutiens vraiment… Mais je ne suis pas le type de fille “free-the-nipple. Si tu n’es pas à l’aise avec ça, ne le fais pas ! Il faut que tu sois juste toi et que tu sois confiance en toi ». Encore une fois, Kim Kardashian a créé la stupeur sur les réseaux sociaux, certaines féministes se sentant offensées que cette cause soit réduite au « free the Nipples » (un mouvement populaire qui demande de libérer ses tétons, en signe de féminisme).

Photo DR @