fbpx
Buzz
Partager sur

Kim Kardashian: Kris Jenner dépose une phrase culte après son shooting photo pour Playboy !

Kris Jenner a décidé de profiter d'une ancienne séquence de Kim Kardashian en shooting photo pour déposer une phrase culte

Véritable business woman, Kris Jenner a décidé de déposer une phrase culte citée dans L’Incroyable Famille Kardashian, lorsque Kim Kardashian était en plein en shooting photo. MCE TV vous raconte donc tout en détail !

Voilà maintenant plusieurs années que les Kardashian sont au centre de la lumière grâce à leur émission de télé-réalité L’Incroyable Famille Kardashian (Keeping Up With The Kardashians).

En effet, les fans continuent de savourer chaque moments qui sont parfois devenus mythiques. Eh oui ! Souvenez-vous alors de cette fameuse scène où Kim Kardashian a pris un selfie d’elle alors que sa sœur Khloe allait en prison.

Ou alors celle où Kim Kardashian a pleuré lorsqu’elle a perdu sa boucle d’oreille en diamants dans la piscine. Plus encore ! Les fans de la télé-réalité n’oublieront jamais son photoshoot pour Playboy.

En effet, ce dernier a eu lieu en 2007. Et il a marqué les esprits. Et pour cause ! L’épouse de Kanye devait alors se dénuder pour un shooting photos.

Chose qu’elle a donc hésité à faire. Celui-ci lui a remémoré des souvenirs douloureux liés à sa sextape qui a fait le tour du monde. Kim Kardashian a finalement pu compter sur le soutien de sa mère Kris Jenner.

"<yoastmark

Kim Kardashian : Sa mère développe un nouveau business !

D’ailleurs, la maman de Kim Kardashian l’encourageait en lui disant : « Kim you’re doing amazing sweetie ». Autrement dit : « Kim tu t’en sors super bien chérie ».

Et cette phrase a été reprise plusieurs fois. Elle est donc devenue virale sur les réseaux sociaux. Et Kris Jenner a vu là une nouvelle occasion de se faire plus d’argent.

En effet, elle a donc décidé de déposer la marque de sa phrase le 20 août dernier. C’est donc au Bureau américain des brevets et des marques de commerce qu’elle s’est rendue.

Tous ces domaines seront donc concernés : les vêtements, des objets, des journaux. Voire même des cosmétiques, et des porte-bébés.