fbpx
Buzz
Partager sur

Kim Kardashian: Kanye West affirme qu’elle voulait vraiment avorter !

Kim Kardashian: Kanye West affirme qu’elle voulait vraiment avorter !

Dans une interview accordée à Nick Cannon, Kanye West a confié que Kim Kardashian voulait avorter lorsqu'elle était enceinte de North !

Depuis plusieurs semaines déjà, Kanye West fait des confidences sur sa vie privée qui ne manquent pas de choquer le monde entier. De son côté, Kim Kardashian ne semble plus savoir sur quel pied danser avec son mari.

Lors d’une meeting, Kanye West avait affolé la Toile. En effet, il s’était confié sur son souhait de bannir l’avortement. Il avait d’ailleurs révélé devant des centaines de personnes que Kim Kardashian avait failli avorter.

Dans une interview accordée sur le podcast du comédien Nick Cannon, le rappeur a de nouveau répété que Kim Kardashian avait failli avorter de leur petit fille North. Il a aussi fait de nouvelles confidences.

Le papa a confié : « À cause de la Caroline du Sud, il y a des gens qui ont décidé d’avoir un enfant. Ils se sont connectés. Ils n’ont jamais vu personne dans ma position prendre cette position (ndlr : contre l’avortement) ».

Kim Kardashian: Kanye West affirme qu'elle voulait vraiment avorter !

Kim Kardashian ne réagit pas aux confidences de son mari

Le mari de Kim Kardashian a aussi ajouté : « Et dire ‘Regardez ça. C’est une fillette de sept ans ici. Et elle n’aurait peut être jamais existé ici’. C’est ma femme qui a dit ‘C’est une âme’« .

Le chanteur a aussi balancé : « Le plus effrayant, c’est qu’elle avait les pilules pour avorter. Vous prenez les pilules. Et le lendemain matin, le bébé est parti. Elle les avait dans sa main ».

Lors de son discours en Caroline du Sud, l’homme avait d’ailleurs expliqué que grâce à Dieu, la candidate de télé réalité n’avait pas avorté. De son côté, la soeur de Kylie Jenner n’a pas réagi à ces révélations.

En revanche, elle a décidé de ne pas soutenir la candidature de son mari. Depuis le début, elle semble contre ce choix. D’autant plus qu’elle a déclaré que son mari souffrait d’une maladie : la bipolarité.