fbpx
Buzz
Partager sur

Kim Kardashian et Kanye West peuvent-il investir la Maison Blanche ? [DOSSIER]

Kim Kardashian et Kanye West peuvent-il investir la Maison Blanche ? [DOSSIER]

Kanye West a récemment dévoilé vouloir concourir à la Maison Blanche. Le mari de Kanye West et sa femme peuvent-ils se lancer en politique ?

Kanye West a surpris toute la planète en annonçant vouloir devenir président. Kim Kardashian en First Lady, est-ce probable ou utopique ? MCE TV vous dit tout de A à Z.

Ils pèsent dans le game : Kim Kardashian et son mari Kanye West ont tout du couple qui a réussi. Elle en papesse d’un empire de la beauté, et lui en Jésus du rap US. La rançon de la gloire leur monte à la tête, somme toute !

Pourtant, cela n’empêche pas « Yeezus » d’avoir de hautes ambitions pour lui-même. Le père de North, il y croit : le Bureau Ovale est à portée de main, et il entend bien l’investir.

Qu’à cela ne tienne : 2020 marque le début de sa campagne politique. « Je me porte candidat pour devenir président des États-Unis »,  a-t-il dit sur Twitter, déclenchant de vives réactions.

À 43 ans, l’époux de Kim Kardashian peut d’ailleurs compter sur le soutien de cette dernière. Une First Lady en devenir, qui s’est empressée de retweeter le message de son conjoint.

Preuve de son soutien inébranlable envers l’interprète de « Gold Digger ». Yeezus est donc fin prêt à embrasser cette nouvelle carrière, quoi qu’on lui dise : la messe Yeezy-esque est dite !

Quid de son agenda politique ? Qu’a donc prévu le très singulier mari de Kim Kardashian ? Quant à la belle, se voit-elle déjà dans son rôle de Première Dame ? La rédac de MCE décrypte ça pour vous.

Kim Kardashian et Kanye West peuvent-il investir la Maison Blanche ?
Kim Kardashian et Kanye West peuvent-il investir la Maison Blanche ?

Kanye West: quel programme pour le chéri de Kim Kardashian ?

Kanye West a-t-il tout prévu ? Lors de son interview à Forbes, il a bien expliqué qu’on devait le prendre au sérieux. Le rappeur et designer le plus célèbre de la planète a donc dressé une petite esquisse de son programme.

Très porté sur la religion, il a annoncé vouloir « réaliser la promesse de l’Amérique en faisant confiance à Dieu ». Un message qui ne trompe personne, pour le rappeur à l’origine de grand-messes sauvages.

Outre cela, Kanye West a jeté quelques idées çà et là. Dans son entretien, il a pris certaines positions, se proclamant contre l’IVG et les vaccins même à l’heure de la Covid-19.

Pour se justifier, il explique que ces choses « rendent Dieu fou ». Si Ye s’était autrefois positionné comme soutien de taille à Trump, il retire sa « casquette rouge » lors de son entretien à Forbes.

Ce n’est pas le soutien de Trump qui se présente, mais bien le chéri de Kim Kardashian, bien décidé à faire passer ses idées en politique. Quant à son slogan de campagne, il a pour mot d’ordre : « YES! ».

Il nomme aussi son parti le « Birthday Party », car le jour de son investiture, « ce sera l’anniversaire de tout le monde ». Rien que ça ! Le génie du rap a donc plus d’un tour dans son sac.

Il se présente en tout cas déjà comme un « président spécial », une sorte de mix entre Obama et Trump, qui semblent être ses sources d’inspirations. « Les États-Unis ont besoin de quelqu’un de spécial à leur tête ».

Ce que ne serait pas son rival, Joe Biden, d’après lui. Autre chose surprenante révélée dans son entretien à Forbes. En prenant les rennes du pays, il souhaite en faire une nation à l’instar du Wakanda dans « Black Panther » !

Twitter est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Kim Kardashian: se voit-elle déjà en tant que Première Dame ?

Kanye West peut compter sur des soutiens de taille pour l’aider à investir la Maison Blanche. On le sait, lui et Elon Musk développent une certaine amitié depuis un certain temps.

Hormis ce vieil ami, qui n’est nul autre que le patron de Tesla et Space X, sa femme non plus ne lui tourne pas le dos. Kim Kardashian aurait-elle donc l’étoffe d’une First Lady ?

À 39 ans, Kim Kardashian poursuit ses études de droit, pour devenir avocate. La jolie bimbo souhaite désormais se lancer dans une cause qui lui est noble. Elle a d’ailleurs déjà contribué à la libération de plusieurs prisonniers aux États-Unis.

Outre ses engagements politiques, « Kim n’est pas du tout concernée par ce que le public dit au sujet de Kanye » affirme une source proche d’elle à Hollywood Life.

Malgré le stress de sa politique, elle continue donc de le soutenir en coulisse, mais « le laissera parler et se tiendra juste à ses côtés, selon ses besoins ». Ni plus ni moins, sans plus de cérémonie.

D’autant qu’apparemment, la sœur de Kylie Jenner ne « prend pas tout cela au sérieux. Elle sait qu’elle ne deviendra pas la Première Dame ». Les chances pour que Kanye se lance en politique s’amenuisent…

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Kanye West, déjà hors course pour la présidentielle ?

On le sait, Yeezus a tout fait pour prouver que son annonce n’avait rien d’une rumeur. Il a même déboursé 35 000 dollars pour officialiser sa candidature.

Ceci dit, un membre de son équipe de campagne avait révélé au New York Magazine que le rappeur était déjà hors jeu. D’autant que bon nombre de spécialistes avançaient l’idée selon laquelle il était peu probable qu’il aille au bout de ce projet.

Preuve en est que l’époux de Kim Kardashian se lance un peu tard dans la course… Neil Sroka, directeur des communications pour Democracy For America affirme à Hollywood Life que cela « relève de l’absurde ».

« Il est très très dur pour un indépendant de concourir à une campagne, même s’il la prépare depuis des années ». Kanye West, arrivant donc un peu après la guerre…

Ceci dit, son dossier a bien été rempli auprès de la commission des élections fédérales. Un dossier qui stipule que « le comité Kanye 2020 servirait de ‘principal comité de campagne' » au candidat.

D’après un sondage publié par Political Polls, 2% des Américains auraient pour intention de voter pour Kanye West ! Ce, même s’il a dépassé la date limite d’inscription au scrutin dans 6 États.

Ses détracteurs voient en sa candidature, un moyen de « distraire les gens », comme le rapporte 50 Cent au magazine Billboard. Reste à voir ce que cette campagne Yeezy-esque donnera. Affaire à suivre…

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.