fbpx
Buzz
Partager sur

Kim Kardashian critiquée pour sa première couverture du magazine Vogue !

Kim Kardashian critiquée pour sa première couverture pour Vogue
Partager
Partager sur Facebook

Kim Kardashian n’est jamais à court d’idées. Après avoir créé sa marque de make-up, elle souhaite devenir avocate comme son père Robert.

Kim Kardashian a été choisie par le magazine Vogue pour faire la couverture du mois de mai. Ce choix ne plaît pas à tout le monde, on vous explique pourquoi !

Kim Kardashian est en couv du célèbre Vogue. C’est la première fois que la jeune femme réalise ce projet en solo. En 2014, l’année de son mariage, elle avait posé avec Kanye West. Mikael Jansson a photographié la jeune femme qui portait un débardeur Chanel. Puis, il a réalisé une photo avec ses trois enfants North, Saint et Chicago West. Si ses fans ont adoré la couv d’autres n’ont pas du tout apprécié. De plus, plusieurs noms de la mode n’acceptent aussi pas qu’une star de téléréalité pose pour ce genre de magazine. Pour rappel, il est censé mettre en avant des mannequins. Vogue est dédié à la mode, au luxe et à l’art contemporain.

VOGUE MAGAZINE MAY 2019

Une publication partagée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Mais la rédactrice en chef Anna Wintour, qui n’était aussi pas fan de la famille Kardashian a vite changé d’avis.

Elle a aussi dit « On ne peut qu’admirer le fait qu’elles ont créé un empire à partir de leurs personnalités et grâce au génie créatif de leur mère (Kris Jenner). Cette manière de vivre, en étant constamment sous le feu des projecteurs, je n’arrive pas à le comprendre ou à envisager comment elles font. Mais à l’évidence ça marche »

Kim Kardashian avocate

Kim Kardashian ne s’arrête pas en si bon chemin. Elle souhaite devenir avocate comme son père. Il avait défendu l’ancien sportif O.J. Simpson. Ce dernier semble accusé du meurtre de sa femme. En outre, la jeune femme a choisi ce métier après avoir défendu le cas d’Alice Marie Johnson. Cette femme a fait plus de vingt ans de prison pour un délit non-violent lié à la drogue. Kim Kardashian a aussi rencontré le Président Donald Trump, pour libérer la prévenue.

«La Maison Blanche m’a appelée en tant que conseillère pour aider à réformer le système de justice pénale. Puis je me retrouve dans la salle Roosevelt avec ce juge qui a prononcé de lourdes sentences et ces gens très puissants. J’étais assise là, et je me suis dit ‘merde, j’ai besoin d’en savoir plus’.Je voulais être apte à me battre pour ces gens qui ont payé leur dette à la société. Je pense que le système judiciaire pourrait être différent, et je voudrais me battre pour faire avancer ça. Si j’en sais plus, je pourrai en faire plus », déclare Kim Kardashian, bien décidée à défendre la veuve et l’orphelin.».

Elle a aussi ajouté «J’adore quand quelqu’un m’adresse la parole en croyant que je ne suis pas très intelligente. Je peux vous garantir qu’ils auront une opinion différente après m’avoir rencontrée…» ! Kim Kardashian a un nouvel objectif et on a hâte de la voir à la barre.