fbpx
Buzz
Partager sur

Kim Kardashian a avoué faire pression sur le DG de Twitter pour pouvoir modifier les tweets.

Kim Kardashian a avoué faire pression sur le DG de Twitter pour pouvoir modifier les tweets.
Partager
Partager sur Facebook

Kim Kardashian semble avoir trouvé un nouveau projet. Elle tente de convaincre le DG de Twitter de nous laisser modère les tweets après publication.

La star Kim Kardashian s’attaque à une nouvelle cause. Ce week-end, elle a annoncé son projet sur Twitter. Cette dernière a tenté de faire pression sur le DG de Twitter. Pourquoi? Elle veux le convaincre de nous laisser modifier nos tweets après publication.

Kim Kardashian a fait pression sur le DG de Twitter pour l’ajout d’un bouton « modifier »

Ce week-end, Kanye West qui célébrait ses 41 ans. Le directeur général de Twitter, Jack Dorsey, a fait une apparition à cette fête d’anniversaire. Evidemment, il y’avait aussi la femme de Kanye West qui en a profité pour discuter avec Jack Dorsey. Kim Kardashian a alors déclaré via son propre compte Twitter qu’elle aurait insister auprès du directeur général de Twitter.

Elle a en fait tenté de le convaincre d’ajouter un bouton « modifier » pour les tweets une fois publiés. Ce dernier aurait été réceptif à cette demande. « J’ai eu une super discussion avec @Jack ce weekend à l’anniversaire de Kanye et je pense qu’il m’a vraiment écouté pour la fonction modifier » A alors tweeté la jeune femme qui compte près de 60,1 millions de followers.

Une fonctionnalité que beaucoup d’internautes réclament

Kim Kardashian pourrait bien avoir mis le doigt sur un point sensible. En effet, l’absence de la fonction « modifier » pose beaucoup de problème depuis la création de Twitter. Si vous faites une faute de frappe ou tout autre erreur, vous ne pouvez pas la corriger. Le seul moyen reste de supprimer le Tweet et de le refaire. Donc évidemment pour les stars, homme politiques et autres utilisateurs ultra-populaires, cela devient une vraie frustration. Car leurs tweets attirent des milliers de retweets et de réponses avant même qu’une erreur ne soit remarquée.

Jack Dorsey avait alors répliqué en plaisantant: « Maintenant je comprend pourquoi j’ai été invité ! ». Aussi contacté par Business Insider, Twitter a refusé de commenter. Mais Kim Kardashian semble avoir tout de même réussi à se faire entendre.