fbpx
Buzz
Partager sur

Kev Adams adore se comparer à Patrick Bruel: voilà pourquoi !

Kev Adams adore se comparer à Patrick Bruel: voilà pourquoi !
Partager
Partager sur Facebook

Dans ses débuts personne ne croyait en Kev Adams, ce qu'il n'hésite pas à rappeler. Il se compare à un autre artiste qui l'a aussi vécu !

Kev Adams était l’invité de « Vivement dimanche prochain », durant l’émission il a fait une comparaison entre sa carrière et celle de Patrick Bruel. Il rappel notamment ce qu’on disait du chanteur a ses débuts ! On vous explique !

Kev Adams était présent dans l’émission en même temps que Patrick Bruel ce dimanche 24 novembre. L’occasion pour l’acteur de revenir sur un jour assez spécial. Celui où il a réussi a offrir une belle surprise à sa mère grâce au chanteur. Cela s’est déroulé en 2013 à Tel Aviv en Israel, la maman de Kev assistait au concert du chanteur et a vu apparaître son fils à ses côtés. Donc c’est près de Bruel que le petit protégé de Gad Elmaleh a interprété « J’te l’dis quand même ».

« Ma mère qui est ultra fan de Patrick depuis toute petite, enfin depuis toujours, enfin depuis tout petite.. », a expliqué Kev très maladroitement, ce qui n’a pas manqué de faire rire le public. Ce à quoi Bruel a répondu très amusé. « Oui, je l’ai connu quand j’étais à Londres avec De Gaulle. » Une blague qui laisse aussi songer que le chanteur à pris un coup de vieux !

Kev Adams : Il se compare à Patrick Bruel !

En effet, Patrick Bruel apparaissait fatigué sur le plateau de « Vivement dimanche prochain ». C’est donc une période assez dure pour celui qui s’est vu accuser d’agression sexuelle. D’ailleurs pour son retour à la télé, le chanteur n’était entouré que d’homme sur le plateau. Un moyen peut-être de ne pas créer de polémique. De plus, en cours d’émission Kev Adams s’est comparé à Bruel lors d’une anecdote.« Il a prouvé à toute une génération, bien avant moi, que très jeune on pouvait s’accomplir en tant qu’artiste. Et qu’on pouvait faire durer une carrière ». Selon lui au début de sa carrière Bruel aussi a reçu un grand nombre de critique.

Bon nombre de personne se persuadait qu’il n’allait pas durer dans le temps. « De toi, on disait « le petit de seize ans, il ne va pas durer, ça va être une histoire de six mois ». A rappelé Michel Drucker à Kev Adams. Ce à quoi il a répondu : « Oui, et moi, on me rappelait qu’on disait pareil de Patrick Bruel quand il a démarré, et au final le mec a une carrière incroyable ». Comme il l’explique, cela l’aurait beaucoup aidé durant sa carrière. « Cela m’a aidé à croire en moi quand j’ai démarré ».