fbpx
Buzz
Partager sur

Kev Adams et La Fouine choqués par l’épisode de Game of Thrones !

Kev Adams et La Fouine choqués par l'épisode de Game of Thrones

Kev Adams et La Fouine ne se sont pas encore remis de l'épisode de Game of Thrones. Ils le disent dans leur story Instagram. 

Kev Adams et La Fouine bousculés par l’épisode le plus intense de la dernière saison GOT. Chamboulés, ils en ont informé leur communauté via leur compte Instagram respectif.

Rien est de tout repos dans Game of Thrones. Les fans le savent. L’humoriste et le chanteur aussi, peut-être ne se préparaient-ils pas au pire. Tous assistaient hier soir, à la bataille la plus violente de toute la série. Les personnages principaux : Daenerys, Jon Snow, Arya mais aussi Lyanna, Jaime, Brienne et tous les autres se sont battus corps et âmes contre les Marcheurs Blancs.

Après tout ce qu’il vient de se passer, qu’est-ce que GOT peut encore réserver ? Kev Adams et La Fouine en tremblent encore. Ils ne se remettent pas encore de cette fulgurante bataille ! Et de ce qu’il va se passer ensuite !

Kev Adams et La Fouine : des fans comme les autres

L’humoriste Kev Adams publie en story « Je suis choqué de GOT ! Parlez pas avec moi… là c’était un épisode de ouf…« . Encore choqué, mais pas loin de la mer pour se rafraîchir et bronzer un petit peu pour se remettre du choc.

De son côté, La Fouine publie un GIF où on entend crier un « WTFFFF! » et quelqu’un tombe en arrière de sa chaise. Celui qui tombe semble tétanisé, complètement abasourdi de ce qu’il vient de voir. On peut penser que c’est l’état dans lequel était La Fouine, puisqu’il commente aussi sur le GIF : « Après avoir vu #GOT« .

Kev Adams et le chanteur se sont donnés le mot puisqu’ils ont publié leur story à quelques minutes d’intervalle. Comme quoi, les fans se dissimulent même chez les stars ! Game of Thrones a réussit à envoûter presque tout le monde. Mais pas tous… OUF !

Les quelques rescapés ne doivent pas comprendre, mais ce n’est pas grave. Être marginal parfois, c’est un atout.

Crédit photo : Ouest-France