Buzz
Partager sur

Kev Adams dévoile une anecdote sur son rôle dans le film Fiston !

Kev Adams dévoile une anecdote sur son rôle dans le film Fiston !
Partager
Partager sur Facebook

Sur son compte Instagram, Kev Adams a partagé une vidéo tirée du film Fiston avec Franck Dubosc. Le comédien a révélé une anecdote sur son rôle !

Ce vendredi 1er mars, Kev Adams a posté une séquence du film Fiston et a fait plusieurs révélations sur ce dernier. Il a confié qu’à ce moment là, en 2012, il avait tourné dans un film, Les Profs. Or il souhaitait à tout prix étendre sa carrière dans le cinéma. Le jeune homme confie alors qu’il rencontre Daive Cohen qui lui parle de son script sur Fiston.

Kev Adams se confie sur sa rencontre avec Franck Dubosc

Kev Adams s’est alors confié sur son ressenti lorsque Daive Cohen lui propose le rôle. Il a expliqué sur Instagram : « J’accepte immédiatement de faire partie de l’aventure et de jouer le rôle de Alex ce jeune homme perdu et introverti qui va vivre l’aventure de sa vie ! Très vite Pascal Bourdiaux un réalisateur dont je suis fan accepte de réaliser ce film c’est juste dingue. C’est à ce moment là que le producteur du film envoi le film à Franck Dubosc pour jouer le rôle d’Antoine l’autre rôle principal de ce film ! »

L’humoriste s’est aussi confié sur sa rencontre avec Franck Dubosc : « Tout s’est passé comme dans un rêve. Franck, que je regardais encore 1 an avant dans ma télé avec les yeux qui brillent, accepte immédiatement de jouer le rôle🤩 ! D’ailleurs, pendant les lectures je montre à Franck la photo que j’ai pris avec lui en 2008 dans la rue ! Je lui avais demandé une photo et il avait gentillement accepté. Et je lui avais dit « Un jour on fera un film ensemble ». Et évidemment il avait répondu « Bonne Journée » 😂 ! »

Kev Adams très ému par son rôle dans Fiston

Avec beaucoup d’émotion, Kev Adams a aussi ajouté :  » Je me rappelle que le premier jour du tournage en allant vers le plateau, dans la voiture, je me suis mis à pleurer. Sans aucune raison. Juste de la joie pure ! Je pensais à ma famille, à mes potes. Et à tous ces gens à qui j’avais dit « Un jour j’aurai un premier rôle au cinéma » ».

Il a aussi conclu : « Et j’avais l’impression de leur faire honneur, de les rendre fiers ! Ce jour là, ce film là a été un tournant dans ma jeune carrière ! Depuis, à chaque fois que je démarre un tournage d’un nouveau film je pense à la voix de mon grand père qui me disait « C’est bien Fiston.. »