fbpx
Buzz
Partager sur

Kendji Girac, Louane, Fréro Delavega… Découvrez le montant qu’ils demandent pour leurs concerts !

Kendji Girac, Louane, Fréro Delavega... Découvrez le montant qu'ils demandent pour leurs concerts !

Kendji Girac, Louane, Fréro Delavega... Découvrez le cachet que demandent les artistes pour les festival d'été !

Kendji Girac, Louane, Fréro Delavega… Découvrez le montant que les chanteurs demandent pour les festivals de musiques de cet été sur MCE !

Kendji Girac ou encore Louane: combien demandent-ils pour un concert ?

D’ici quelques mois, les festivals d’été débuteront dans la France entière. Les organisateurs font tous leur possible pour accueillir les artistes favoris de leurs spectateurs. Et sont près à débourser des sommes astronomique pour les avoir ! Mais alors, combien touchent les artistes pour performer sur scène ? Europe 1 a mené une enquête et il semblerait que les têtes d’affiche demandent des cachets très importants !
En effet, selon nos confrères, pour faire venir les Insus, anciennement Téléphone, il faudrait débourser entre 300.000 euros et 600.000 euros le show « selon la taille de la salle et s’ils ont déjà joué dans la région », expliquent-ils. Michel Polnareff, lui, demande entre 250.000 et 300.000 euros, après près de dix ans d’absence !

Pour espérer avoir Kendji Girac, Louane ou encore Fréro Delavega dans leurs festivals, ils doivent compter environ 100.000 euros, puisque se sont « de gros vendeurs de disques » précisent nos confrères sur le site Europe 1.

Près de 500.000 euros pour les anglo-saxons !

Mais ce n’est rien comparé, aux artistes anglo-saxons. En effet, toujours selon l’enquête menée par Europe 1, le groupe Muse par exemple demanderait à peu près 500.000 euros le concert. « Toutefois, es festivals qui appartiennent à des gros groupes s’en sortent donc mieux que les autres, car ils négocient les artistes pour plusieurs dates et parviennent ainsi à obtenir des prix un peu moins élevés » expliquent-ils. Il faut également savoir que les prix n’incluent évidemment « les déplacements, les hôtels et toute l’infrastructure scénique ». « Il s’agit simplement de la somme que touchent l’artiste et ses musiciens. » précisent nos confrères.

Photo DR @