Buzz
Partager sur

Keen’V Le chanteur en dévoile plus sur sa tentative de suicide !

Keen'V Le chanteur en dévoile plus sur sa tentative de suicide !
Partager
Partager sur Facebook

Keen'V vient de dévoiler son nouvel album, "Thérapie", où il parle sans filtre de sa dépression et de sa tentative de suicide.

Keen’V vient de sortir son tout nouvel album, « Thérapie », vendredi 8 mars 2019. Cet album semble très personnel pour le chanteur qui se livre à l’intérieur sur sa dépression. D’ailleurs il confie au micro de la radio Voltage, avoir tenté de se suicide suite à cette dépression. Sa soeur lui a sauvé la vie. MCE vous en dit plus.

Keen’V sort un nouvel album !

En effet Keen’V vient de sortir son huitième album, le vendredi 8 mars. Son album « Thérapie » semble beaucoup plus personnel, intime et Keen’V semble avoir besoin d’en parler. Le chanteur a donc voulu montrer un côté plus sombre de sa vie, pas forcément exposé sur les réseaux sociaux. Il parle donc de sa dépression avec le morceau « Foutue dépression ». « je suis dépressif de base, ça vient régulièrement », confie-t-il au micro de la radio Voltage.
« J’ai toujours des potes dans mon entourage qui me disent ‘t’as rien pour être malheureux’. Mais ferme-la. Ce n’est pas parce que j’ai rien pour être malheureux que je ne le suis pas. Et puis, tu n’es pas malheureux avec une dépression, tu ne sais juste pas pourquoi tu ne vas pas bien. Je ne pourrai même pas l’expliquer, la vraie dépression c’est ça. », ajoute Keen V.

Keen’V parle de sa tentative de suicide

En effet le chanteur français a donc livré une partie de son histoire dans le titre « Sans regrets ». Il chante d’ailleurs avec sa soeur Lorelei B., celle qui l’a aidé à s’en sortir. « J’aurais pu ne jamais vivre cette vie / Si je m’étais écouté, oui écouter Je serais passé à côté de cette vie Si je l’avais fait, oui l’avais fait », chante-t-il dans son titre. Il explique pourquoi sa soeur chante avec lui. « C’est grâce à elle que je n’ai pas fait cette tentative de suicide », avoue Keen’V.
« J’étais tranquille à la maison chez mes parents, j’avais tout préparé pour, je voulais mourir en musique, j’ai mis la musique trop forte et ça a réveillé ma soeur qui était malade, et qui m’a dit ‘Si tu pars, je pars aussi. Tu auras ma mort sur la conscience, chose que je n’avais pas nécessairement envie (…) Même quand tu penses que le suicide est la dernière solution, ça ne l’est pas. Je n’aurais jamais vécu tout ce que j’ai vécu. ».