fbpx
Buzz
Partager sur

Kate Upton: Le patron de guess accusé d’harcèlement sexuel est contraint de démissionner

Kate Upton: Le patron de guess accusé d’harcèlement sexuel est contraint de démissionner

Le patron de guess avait été accusé d’harcèlement sexuel par Kate Upton. Paul Marciano a dû annoncé sa démission ce mardi.

En février 2018, la mannequin Kate Upton accusait Paul Marciano d’harcèlement sexuel sur Twitter. Le patron de Guess a aussi écopé de plusieurs accusations de d’autres plaignantes suite à ça. L’enquête menée a alors contraint le président exécutif de Guess à démissionner!

Le patron de Guess contraint de démissionner suites aux accusations d’harcèlement sexuel

Ce mardi 12 juin 2018, la célèbre marque de jeans vient d’annoncer la démission de son co-fondateur Paul Marciano. En février dernier, Kate Upton l’accusait d’harcèlement sexuel et avait été rejoindre par plusieurs autres plaignantes. Suite à une enquête menée après les diverses accusations, l’homme d’affaire a dû démissionner. Il va donc y avoir son frère Maurice Marciano, autre cofondateur, pour prendre la relève.

Un rapport publié par la Commission de sécurité des échanges américaine en dit un peu plus. Il révèle: « Les investigations ont révélé qu’en certaines occasions, Paul Marciano a[vait] exercé un mauvais jugement dans ses communications avec des mannequins et des photographes en se mettant dans des situations dans lesquelles des allégations plausibles de conduite inappropriée ont pu avoir lieu et ont eu lieu ». Le dirigeant de la marque restera quand même, membre du conseil de direction. Et ce, jusqu’à la fin de son contrat en janvier 2019. Il percevra aussi le même salaire !

le top Kate Upton avait balancé son agresseur Paul Marciano

En plus, la compagnie aurait aussi réussi à trouver un accord avec cinq plaignantes. Ces dernière auraient alors touché plus de 500 000 dollars de dédommagement au total. L’avocate de quatre d’entre elles affirme que ses clientes préfèrent rester anonymes et éviter tout « litige. » Quand à Kate Upton, le top américain avait été la première à témoigner publiquement conte Paul Marciano. En février dernier elle le balançait dans une interview accordée au magazine « Time ».

L’ancienne égérie de la marque avait alors eu le courage de dévoiler les attouchements qu’elle avait subi. Le dirigeant de Guess avait selon elle, saisi sa poitrine durant un shooting photo en 2010. A cette époque, Kate Upton n’avait que 18 ans. Il l’aurait également harcelé avec des messages inappropriés ou encore en la surprenant dans son hôtel.