fbpx
Buzz
Partager sur

Kanye West: il ne veut que des « métisses » pour son prochain défilé et choque les internautes !

Kanye West: il ne veut que des "métisses" pour son prochain défilé et choque les internautes !

Kanye West crée une fois de plus la polémique. Cette fois-ci les internautes lui reprochent de ne rechercher que des jeunes femmes "multiraciales" pour son prochain défilé ! MCE vous explique.

Depuis quelques jours, une polémique se dresse autour de Kanye West. La raison ? Une annonce de casting diffusée sur son compte Twitter, qui a beaucoup choqué les internautes. MCE vous en dit plus.

Kanye West accusé de discrimination !

« Femmes métisses uniquement, pas de maquillage, s’il vous plaît venez comme vous êtes », c’est cette annonce de casting diffusée par Kanye West sur Twitter qui a déclenché une polémique qui dure déjà depuis quelques heures jours. Les internautes se sont vite empressées d’interroger le rappeur et styliste sur la raison qui le pousse à vouloir des mannequins métisses seulement pour son prochain défilé qui aura lieu mercredi lors de la Fashion Week de New York. Et très vite, Kanye West a été accusée de discrimination, « c’est un gros problème, dans une industrie qui, mais tout le temps les femmes de noires de côté, sérieux ? Tu es vraiment le pire de tous. » s’est exprimé l’un d’eux.

Une femme manifeste contre le casting !

Une jeune femme visiblement choquée par l’annonce de Kanye West a décidé de manifester dans les rues de New York. Torse nu où il est écrit « Ils veulent des traits de femme noire, mais pas leur couleur de peau », la jeune femme a brandi une pancarte où il est inscrit: « Métisse seulement » = « La peau claire seulement »

Mais un article du Huffington Post France soulève une question. Et si c’était seulement pour prôner la mixité et le métissage ? « On ne sait pas exactement quel était l’objectif de Kanye West avec cette annonce de casting. Était-ce seulement pour faire parler de lui? Peut-être. Mais le musicien est aussi dans une promotion du métissage et de la famille multiculturelle qui nous dépasse en France (…) » explique le journaliste.