fbpx
Buzz
Partager sur

Kalash: le rappeur se fait interpeller à Paris après le concert de Drake !

Kalash: le rappeur se fait interpeller à Paris après le concert de Drake !

Le rappeur Kalash a un peu trop abusé après le concert de Drake. Des policiers l'ont arrêté au volant de sa voiture sur les Champs-Elysées !

Décidément les rappeurs enchaînent les démêlés avec la justice. cette fois-ci c’est Kalash qui s’est fait arrêté à Paris, juste après le concert de Drake à l’AccorHotels Arena. Le rappeur a fait sa première partie mais la soirée n’a pas finit comme il le souhaitait apparemment. MCE vous en dit plus.

Kalash arrêté à Paris

En effet le rappeur a été vu en train d’être embarqué par les policiers sur les Champs-Elysées, après le concert de Drake. De nombreuses vidéos de spectateurs de la scène le prouvent. Le jeune homme a embouti plusieurs voitures avant de se rendre. Pourtant sa soirée avait plutôt bien commencé puisque qu’il est monté sur scène avec Drake à l’AccorHotels Arena de Paris. Mais le rappeur de 30 ans a voulu jouer les gros bras et cela n’a semble-t-il pas fonctionné. Ces scènes de violence ont donc atterri sur le réseaux sociaux et plus précisément sur Twitter. On peut voir sur celle-ci l’interprète de Mwaka Moon et Bando être arrêté par la police. On voit tout d’abord les images d’une Porsche percutant un premier véhicule, puis un second.
Et on peut également voir Kalash en manteau en fourrure crier sur l’assistance à tout va.

Le rappeur très énervé !

En effet avec les diverses vidéos on peut constater que le rappeur semble totalement fou. Il insulte même les gens qui le regardent du trottoir et essaye d’échapper aux policiers. « Fermez vos gueules, on sort », crie-t-il avant de remonter dans sa voiture. Bien évidemment Kalash n’est pas allé très loin sa décapotable car les Champs-Elysées étaient totalement bouchés. La police a fini par l’intercepter avec beaucoup de force car le rappeur ne se calmait pas. « Y a quoi ici. Y a quoi ? », l’entend-on hurlé. Et bien évidemment toutes ces vidéos ont en quelques heures créer le buzz sur la Toile.
De plus Kalash a déjà eu des ennuis avec la justice notamment en novembre 2014, où sous lui l’emprise de l’alcool, il avait fait un séjour en garde à vue pour violences aggravées présumées sur trois policiers.