fbpx
Buzz
Partager sur

Justin Bieber: Shawn Mendes se sacrifie pour lui les yeux dans un jeu !

Justin Bieber- Shawn Mendes se sacrifie pour lui les yeux dans un jeu1000

Shawn Mendes est un ami fidèle. Ce dernier a accepté de se sacrifier les yeux pour son ami Justin Bieber. ! MCE TV vous explique tout.

Il est de ces amitiés qui restent à jamais. Et c’est le cas de Justin Bieber et Shawn Mendes qui sont inséparables depuis la sortie de leur duo sur Monster.

Ce dernier est une ode à la jeunesse et aux erreurs du passé… Mais aussi présente, puisque Justin Bieber revient sur ses années noires avec la célébrité.

Le chanteur Canadien et son ami évoquent également les nombreux passages à vides qui continuent de les hanter depuis qu’ils sont célèbres. Et le succès est au rendez-vous puisque le clip a été visionné 53 millions de fois.

Quoiqu’il en soit, Justin Bieber sait qu’il pourra toujours compter sur son grand ami Shawn Mendes. En effet, le chéri de Camila Cabello a accepté de relever un défi fou pour son ami…

Shawn Mendes relève un défi peu ragoûtant pour Justin Bieber
Shawn Mendes relève un défi peu ragoûtant pour Justin Bieber

Shawn Mendes se sacrifie pour Justin Bieber

C’est dans le cadre de l’émission Spill Your Guts, animée par James Corden que Shawn Mendes a été mis au défi. L’artiste avait un choix cornélien à faire.

En effet, il avait le choix entre classer les chansons de Camila Cabello, Taylor Swift et Justin Bieber de la meilleure à la pire. S’il ne voulait pas répondre, il devait manger les plats présents sur la table.

En bon ami, Shawn Mendes a donc naturellement décidé de ne pas répondre à la question posée par l’animateur télé. Bien au contraire…

Il a donc mangé du sang de porc en gelée. Et ce n’est pas tout, car en plus de cela, Shawn Mendes a été contraint de manger des chips de scorpion frits.

Des mets peu ragoûtants que le chanteur a mangé sans broncher. Très fidèle en amitié, ce dernier a d’ailleurs affirmé que ce n’était pas si mauvais que ça. « A vraie dire, ce n’est pas si mauvais que ça, je dois le reconnaître », a-t-il confié, serein.