fbpx
Buzz
Partager sur

Justin Bieber: un pédophile se fait passer pour le chanteur et se fait envoyer des photos coquines !

justin-bieber-un-pedophile-se-fait-passer-pour-le-chanteur-et-se-fait-envoyer-des-photos-coquines-grande
Partager sur Facebook

Un pédophile se faisait passer pour Justin Bieber afin d’obtenir des photos explicites d’enfants. Il est accusé de plus de 900 actes de pédophilie !

Justin Bieber est un des chanteurs les plus populaires auprès des jeunes. Afin d’obtenir les faveurs de certains enfants, un homme s’est fait passer pour la célébrité !

Justin Bieber s’est fait usurper son identité

Jeudi, un homme de 42 ans a été arrêté par les autorités de l’Etat du Queensland. C’est dans le Nord-Est de l’Australie. L’homme est accusé d’avoir emprunté l’identité de la star canadienne Justin Bieber.

La police le soupçonne de s’être fait passer pour le chanteur sur certains réseaux sociaux. Et plus particulièrement sur Skype et Facebook, où il prétendait être Justin Bieber afin d’obtenir des photos explicites de la part de mineurs. Persuadés de parler à leur idole, certains fans ont exécuté les demandes du présumé pédophile sans se méfier.

Les victimes sont les fans de Justin Bieber

Le pédophile a profité de cette identité virtuelle pour inciter les « Beliebers » (surnom donné à ses fans, pouvant se traduire par « ceux qui croient en Bieber ») à lui envoyer des photos osées. « L’homme avait déjà été inculpé pour un certain nombre de délits relatifs aux abus sexuels sur des enfants. » Mais également pour « possession de matériel pédophile », a informé la police dans un communiqué.

Après avoir examiné l’ordinateur du coupable, la police a inculpé le quadragénaire de près de 931 chefs supplémentaires d’abus sexuels sur mineurs. Par conséquent, il est aussi soupçonné de viol, de traitement indécent d’enfants, de production de matériel pédophile. Et aussi d’avoir utilisé internet pour attirer des mineurs de moins de 16 ans.

« Une affaire épouvantable » selon l’un des inspecteurs

Alors que ce genre de d’affaire se multiplie, la police invite les admirateurs de Justin Bieber. Mais également les fans d’une façon générale, à redoubler de vigilance. Selon la police, « cette enquête illustre la vulnérabilité des enfants qui utilisent les réseaux sociaux. » Mais aussi « les compétences mises en œuvre par les pédophiles, leur portée internationale, pour attirer et séduire leurs victimes ».