fbpx
Buzz
Partager sur

Justin Bieber: l’ex de Selena Gomez dément les accusations de viol !

Justin Bieber: l'ex de Selena Gomez dément les accusations de viol !

Il y a quelques jours, Justin Bieber a été accusé d'un fait très grave. Le viol d'une jeune fille en 2014. Alors, il répond sur Twitter.

Les stars sont souvent accusées de plein de choses. Mais cette fois, c’est trop pour Justin Bieber. Il y a quelques jours, une jeune femme l’accuse de l’avoir violé en 2014. 

Et le chanteur craque. Il ne peut pas laisser dire ça sur lui. Marié depuis 2018 à Hailey Baldwin et grand frère, c’est sa réputation qui est en jeu. Alors il décide de réagir sur Twitter et de s’expliquer. 

Une jeune femme nommée Danielle l’accuse donc de viol en 2014 dans un hôtel au Texas. Justin Bieber explique donc ce qu’il pense de tout ça sur Twitter. Il donne donc énormément de preuves. 

« D’ordinaire, je ne réagis pas à ce genre de choses puisque je fais face à ce genre d’accusations depuis le début de ma carrière. Mais après avoir parlé avec ma femme [Hailey Baldwin, ndlr] et mon équipe, j’ai décidé d’en parler.« 

Justin Bieber: l'ex de Selena Gomez dément les accusations de viol !
Justin Bieber: l’ex de Selena Gomez dément les accusations de viol !

Justin Bieber réagit aux rumeurs de viol

Pour le chanteur de Baby c’en est trop. Il décide donc de prendre la parole. « Les rumeurs sont des rumeurs mais l’abus sexuel est quelque chose que je ne prends pas à la légère. »

Mais pour répondre, Justin Bieber rassemble avant toutes les preuves pour clamer son innocence. Sur Twitter il explique tout. Déjà il n’était pas à cet hôtel le jour du présumé viol le 9 mars 2014. Il le prouve avec des articles de l’époque mais pas que !

Il était dans un Airbnb avec Selena Gomez, sa copine de l’époque et des amis. La raison ? il chantait sur une petite scène avant d’arriver à Austin, la nuit d’après. Bref toutes les preuves sont là. Le chanteur publie même sa réservation de l’époque dans le Airbnb.

Il publie la facture et les mails qui vont avec. Justin Bieber explique qu’il était essentiel de se justifier mais qu’il « entamera une action en Justice car ces accusations sont factuellement fausses. »