fbpx
Buzz
Partager sur

Justin Bieber: accusé de mettre en danger l’écosystème islandais !

Justin Bieber: accusé de mettre en danger l’écosystème islandais !

Dans son clip I'll show you, Justin Bieber se rend dans des zones protégées en Islande, interdites aux piétons ! Les spécialistes l'accusent de mettre en danger l'écosystème !

Justin Bieber a dévoilé, lundi 2 novembre 2015, son nouveau titre « I’ll Show You », extrait de son quatrième album Purpose dévoilé aujourd’hui ! Dans le clip vidéo, le chanteur a voulu montrer sa renaissance en plongeant dans les eaux d’un glacier islandais seulement vêtu d’un caleçon ! Malheureusement, cela n’a pas plu du tout aux spécialistes du tourisme islandais ! selon eux, Justin Bieber se rend dans des zones protégées, interdites aux piétons, et observe des comportements dangereux !

La renaissance et un besoin de liberté !

Publié sur son compte Vevo depuis le début du mois de novembre, le clip vidéo de la musique « I’ll show you » a été vu plus de 31 millions de fois ! Son clip, fraîchement dévoilé, a été tourné le mois dernier sur les terres d’Islande. Loin du tumulte de la célébrité, Justin Bieber s’évade au coeur d’une nature verdoyante, devant des chutes d’eau et des falaises vertigineuses, seul au monde. Dans la vidéo le chanteur canadien se met en scène dans les paysages à couper le souffle de la terre de glace, gambadant dans l’herbe, méditant au bord de falaises vertigineuses, allant jusqu’à s’offrir un bain en caleçon dans des eaux glacées !

Le clip de Justin Bieber en Islande inquiète l’industrie du tourisme local

Le site Guide to Iceland a réagit en voyant le clip vidéo « Ne vous comportez pas comme Justin Bieber. Première recommandation : ne pas se baigner dans les lagons glacés : Les icebergs peuvent se détacher, vous piéger dans l’eau et vous pouvez mourir d’hypothermie ». Guide Iceland insiste bien aussi sur le faite que se rouler dans la mousse volcanique est interdit « Elle est extrêmement fragile ! Il faut des centaines d’années pour que la mousse se reconstitue si elle est arrachée ».

« Nous pensons que [la vidéo] est bien sûr une excellente promotion pour le pays, et notre région, dont nous sommes très fiers », souligne un responsable touristique, cité par le site Grapevine. « Mais dans le même temps, nous redoutons que cela attire des randonneurs dans des zones dont l’accès est interdit », ajoute-t-il.