fbpx
Buzz
Partager sur

Jul: Le rappeur soutient le mouvement des « gilets jaunes » !

Jul: Le rappeur soutient le mouvement des
Partager
Partager sur Facebook

Jul a décidé de s'aligner sur d'autres personnalités françaises et de soutenir le mouvement des "gilets jaunes" en France !

Le rappeur marseillais Jul a décidé lui aussi de soutenir le mouvement des « gilets jaunes ». Après Brigitte Bardot ou encore Franck Dubosc, Jul apporte aussi son soutien aux personnes manifestant contre la hausse des prix du carburant. Il s’exprime à cette occasion dans un live Instagram. MCE vous en dit plus.

Jul: rappeur militant ?

En effet dans un livre sur son compte Instagram, le rappeur a décidé d’encourager le mouvement des « gilets jaunes » qui manifestent dans toute la France depuis bientôt trois semaines. Il y déclare donc: « Grosse dédicace aux gilets jaunes. Force aux gilets jaunes. Sur le grand-père, ils ont raison ! ».
Jul s’ajoute donc à la liste des personnalités publiques qui apportent leur soutien comme BigFlo et Oli !

Jul: la zone en personne

Le rappeur marseillais dévoilera son nouvel album « La zone en personne » le 7 décembre 2018. Soit six mois seulement après la sortie de son précédent opus intitulé « Inspi d’ailleurs ». En juin dernier, l’interprète de « Toto et Ninetta » revenait avec son album intitulé « Inspi d’ailleurs ». Et si ses fans pensaient avoir le temps de l’écouter tranquillement sans se presser, ils ont finalement revu leur timing lorsque le rappeur marseillais a annoncé la sortie d’un nouvel opus.
Intitulé « La zone en personne« , l’album, ou plutôt le double album, sera composé de 40 morceaux dont des feats avec Soolking, Alonzo, Maître Gims ou encore Ninho. Pour écouter tous les titres, il faut patienter jusqu’au 7 décembre.

Jul revient en force

En attendant, Julien Mari, de son vrai nom, lance la promotion de son dixième album (dix album studio en 4 ans, c’est un record). Avec le premier extrait « Poussette » et avec le morceau « La zone en personne » qu’il vient juste aussi de dégainer.
Sur un beat plus urbain que d’habitude et sans auto-tune. Jul règle ses comptes avec ses haters et retrace son parcours. « désolé, j’les monte en l’air, là c’est Jul qui fait un casse. J’suis à deux doigts d’foutre la merde. faut pas qu’j’m’égare, quand le monde m’écoeure (…) J’ai rempli le Dôme, j’vise le Vélodrome, j’ai vécu des drame. J’ai pris d’la vitesse ça fais cinq ans qu’j’suis dans la course Et ouais, là, j’suis sur une roue, l’OVNI posé sur la fourche J’serai tout seul sur l’affiche »/ Voilà qui a le mérite d’être clair !