fbpx
Buzz
Partager sur

Johnny Hallyday:Un prête agacé par le comportement de Laeticia Hallyday

Johnny Hallyday:Un prête agacé par le comportement de Laeticia Hallyday
Partager
Partager sur Facebook

Voilà encore de mauvaises nouvelles pour Laeticia Hallyday, qui révèle davantage son fond pas toujours honnête avec les autres!

En effet, les mémoires du père Alain de la Morandais apprennent beaucoup de choses. Et ajoute davantage de soucis à la veuve Laeticia Hallyday qui est déjà assaillit par les critiques depuis la mort de johnny Hallyday.

Le père Alain dit tout sur Laeticia Hallyday !

En effet, très connu des médias, le père a publié ses mémoires intitulés « Jouer le Jeu avant la dernière partie ». Dedans il n’hésite pas à tout raconter ! Dévoilé par l’Express, on apprend que l’homme d’église a été appelé par Laeticia Hallyday dans la nuit pour donner l’extrême-onction à Johnny.

Mais pas que ! : «  Nuit du 6 décembre 2017.  2 heures du mat’, je suis encore réveillé lorsque le téléphone sonne. Le Pr Khayat m’annonce la mort de Johnny et me demande de venir à la maison du chanteur. Taxi. Marnes-la-Coquette. Barrages de police. Courtoisie  » a écrit l’auteur dans son journal.

Puis il décrit Laeticia ce soir-là : « effondrée » « comme une feuille d’automne toute tremblante. » « Dans sa chambre, le gisant couché, la tête bandée, menton relevé comme un Christ de Mantegna. Des femmes veillent. Elles se retirent et je me mets à genoux, recueilli. Le manager est là, silencieux, larmes aux yeux. Après le silence, je célèbre les onctions, en expliquant à mon veilleur la signification du rite.  » Mais après cette nuit intense s’en suit un sale coup !

Ce qu’il s’est passé après !

Donc après l’extrême-onction, l’homme d’église rejoint Laeticia Hallyday qui lui dit :  » Il souhaitait être enterré à Saint-Barth mais on va faire quelque chose avant à Paris. Il faut nous aider »,  explique-t-il.

Puis il aurait répondu : « Bien sûr, pas cette semaine puisque l’enterrement de Jean d’Ormesson est prévu vendredi aux invalides. Le mieux serait Saint-Eustache : c’est grand, une référence musicale, le curé est accueillant, il y a beaucoup de parkings autour. Ou alors, à Bercy ? » Puis à la suite de cette conversation. La jeune veuve qui lui avait promis de le rappeler ne l’a jamais fait !

Pareil pour le chauffeur « Carl » qui lui aussi a promis de rappeler : “Je vais aux nouvelles auprès de la patronne et vous rappelle. Peut-être tard dans la nuit“, me glisse [Carl, le chauffeur] […] La nuit arrive, Carl n’appellera pas. »

Finalement la cérémonie a eu lieu à la Madeleine et non pas à Saint Eustache. Le 9 décembre le lendemain des obsèques de Jean d’Ormesson. Voilà donc une nouvelle histoire montrant le véritable caractère de la veuve…