fbpx
Buzz
Partager sur

Johnny Hallyday: ses envies suicidaires dévoilées dans un livre !

Johnny Hallyday: ses envies suicidaires dévoilées dans un livre !

JOhnny Hallyday continue à faire parler de lui même après sa mort. Un des auteurs de sa biographie revient sur les tentatives de suicide du rockeur !

Johnny Hallyday n’a pas toujours eu une vie remplie de joie. En effet Fabien Lecoeuvre, l’auteur d’un des livres sur le rockeur s confie sur les tentatives de suicide du chanteur. MCE vous en dit plus.

Johnny Hallyday dépressif ?

L’auteur d’un des livres sur Johnny est revenu sur le plateau de Morandini Live. Il a notamment parlé des débuts difficiles du rockeur et notamment sur une tentative de suicide. Apparemment Johnny aurait tenté de mettre fin à ses jours en 1966.

En effet quand il a commencé à être connu, beaucoup ne voulait pas de lui dans le paysage musical français. Une pétition circula même à l’encontre de Johnny alors qu’il se produisait à l’Alhambra en septembre 1960. Cette même pétition fut signée par Henri Salvador, qui était à l’époque son idole. Coup dur donc pour le jeune Johnny Hallyday.

Fabien Lecoeuvre a donc expliqué: « Johnny semblait malheureux, parce que lui, quand il avait 12, 13 ans, il chantait Le Loup, la Biche et le Chevalier d’Henri Salvador. ».

Sa première tentative de suicide

En effet en 1966, soit six ans après cette pétition, Johnny Hallyday décide de mettre fin à ses jours. L’auteur explique donc: « Il a des ennuis parce qu’il sait que son couple avec Sylvie Vartan ne va pas très bien, il a des ennuis parce qu’il se sait poursuivi, déjà à ce moment-là, par le fisc. Et puis sa carrière, semble un peu essoufflée en 66. La vague yéyé a été balayée par la nouvelle génération, qui sont en fait Antoine, Michel Polnareff et Gainsbourg, qui commencent à faire des bons albums. »

Johnny avait donc choisi de mourir. Ricky Holgado, son secrétaire de l’époque l’a retrouvé dans sa salle de bain, le veines taillés. Le rockeur avait également bu de l’eau de Cologne et prit de nombreux médicaments. Il avait donc échappé de justesse à la mort.