Buzz
Partager sur

Johnny Depp se confie sur les accusations de violences d’Amber Heard !

Johnny Depp se confie sur les accusations de violences d'Amber Heard !
Partage
Partager sur Facebook

L'acteur hollywoodien Johnny Depp a décidé de se confier sur les accusations de violences conjuguales de son ex Amber Heard !

Johnny Depp a fait le choix de revenir sur les accusations de violences conjugales de son ex petit-ami, Amber Heard. En effet l’actrice avait assuré être victime de violence de la part de l’ex de vanessa Pardis. L’acteur a donc tout confié dans une interview au magazine GQ. MCE vous en dit plus.

Johnny Depp au plus mal

En effet Johnny Depp a vécu une idylle avec l’actrice américaine Amber Heard. Ils étaient très amoureux, de cet amour passionnel qui mène souvent au déchirement.Les deux acteurs ont mis un terme à leur relation et ont divorcé en janvier 2017. Et après trois années d’amour, les deux ex n’ont pas conclu leur histoire de la meilleure des façons. En effet il a donc tenu à répondre aux accusation sans un interview pour GQ.

L’acteur a affirmé d’ailleurs avoir reçu deux coups au visage après être arrivé en retard à la soirée d’anniversaire de son ex-épouse. Tandis que cette dernière l’accuse de l’avoir frappée avec un téléphone portable au cours d’une dispute. Maintenant Johnny Depp souffre d’une étiquette d’homme violent.

Johnny Depp se confie à coeur ouvert

« La chose qui m’a fait le plus mal, c’est d’être présenté comme une personne que je suis vraiment loin d’être », a déclaré Johnny Depp dans un entretien accordé au magazine GQ et rapporté par le Daily Mail. « Faire du mal à quelqu’un que vous aimez, comme une sorte de tyran ? Non, ça ne peut pas être moi. Je ne suis pas un homme violent. Au début, je n’ai rien dit. Je savais que ces accusations allaient me coller et qu’elles allaient jouer contre moi. Je ne vais pas jouer à celui qui pisse le plus loin à ce sujet. Déballez ce que vous avez besoin de déballer, mes avocats se chargeront du reste ».

De plus niveau film, Johnny Depp ne semble pas au beau fixe. Il se compare même dans cette interview au personnage principal du Bossu de Notre-Dame. « Je sais et j’accepte de ne jamais avoir été Cendrillon. Très vite, j’ai eu l’impression que sa version m’avait transformé en bête. Je suis Quasimodo. J’ai senti que certaines personnes me regardaient différemment depuis ces accusations »