Buzz
Partager sur

Johnny Depp: Amber Heard soupçonnée d’avoir menti sur les violences subies !

Johnny Depp: Amber Heard soupçonnée d'avoir menti sur les violences subies !

Amber Heard aurait-elle totalement menti sur Johnny Depp ? C'est ce que démontrait certains e-mails assez compromettant ! Explications !

Depuis leur séparation, Amber Heard et Johnny Depp se livrent une guerre sans merci. Entre accusations de violences conjugales et soupçons de mensonge, leur querelle semble interminable !

Amber Heard et Johnny Depp : un couple chaotique

Comme pour de nombreux acteurs, Amber Heard et Johnny Depp se sont rencontrés sur le tournage du film  »Rhum Express ». Un long-métrage réalisé par Bruce Robinson et sorti en 2011.

L’acteur américain est alors séparé de sa compagne Vanessa Paradis. De fait, une séparation après 14 ans de vie commune et 2 enfants : la it-girl Lily-Rose Depp et Jack. 

Quatre ans après leur rencontre sur le tournage, Johnny Depp et Amber Heard se fiance puis se marie à Los Angeles. Il lui dédie même une île privée aux Bahamas !  

Mais, en 2016, coup de tonnerre ! L’actrice demande alors le divorce en citant  »des différends irréconciliables ». Très vite, elle l’accuse de violences conjugales. Des accusations qui diviseront l’opinion publique

L’acteur, lui-même, avait affirmé que son ex-épouse le battait. Pour se défendre face à la presse, Johnny Depp attaque alors en justice News Group Newspapers qui l’avait surnommé de  »‘frappeur de femmes ». 

Lors du procès, son ex-compagne Vanessa Paradis avait témoigné en sa faveur. Elle avait affirmé qu’il était une  »personne et un père gentil, attentif, généreux et non-violent ».

Finalement, l’acteur avait perdu la bataille judiciaire contre  »Sun ». Par ailleurs, le tribunal avait même refusé qu’il fasse appel de leur décision. Il est alors condamné à leur rembourser 628 000 livres (704 600 euros) de frais de justice. 

Mais, il semblerait qu’Amber Heard n’est pas toute rose dans l’histoire !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amber Heard (@amberheard)

Des e-mails compromettants

En 2018, Amber Heard avait publié une tribune dans le  »Washington Post » où elle affirmait être une victime de violences conjugales

Malgré qu’elle n’ait pas cité le nom de son ex-époux, celui l’a tout de même poursuivi. Accusé d’avoir sali sa réputation, Johnny Depp demanderait la somme de 50 millions de dollars.

L’acteur pourrait remporter la bataille judiciaire… Des e-mails dévoilés par le  »Daily Mail » semble assez compromettants !

Amber Heard n’aurait pas écrit la tribune… mais ce serait un membre de l’association American Union for Civil Liberties (ACLU) dont elle est ambassadrice.

Toujours selon le quotidien, l’association aurait pris contact avec l’actrice pour lui proposer d’écrire l’article. Avec les annotations de l’actrice, l’ACLU lui aurait envoyé une sorte de brouillon :  »J’espère que cela sonne vrai pour vous. »

Pour ne violer aucune règle, plusieurs avocats ont relu la tribune pour s’assurer qu’elle ne rompait pas l’accord de non-divulgation signée après son divorce.

Du pain béni pour Johnny Depp ! Son avocat est certain qu’Amber Heard et l’organisation ont piégé son client !

En attendant, l’acteur est sur le dos de la jeune femme pour une toute autre affaire…

Lors de leur divorce, il lui a versé 7 millions de dollars. Une somme qu’elle a alors confié avoir reversé à des œuvres caritatives comme l’hôpital pour enfants de Los Angeles et l’ACLU.

Persuadé qu’elle ment, l’acteur de 57 ans la poursuit pour savoir ce que ces associations ont vraiment perçu. Selon des documents obtenus par le  »Daily Mail », les avocats de Johnny Depp sont clair : l’actrice n’a pas dit la vérité !

Une carrière compromise

Depuis les accusations de violence, Johnny Depp est persona non grata à Hollywood ! Et l’action en justice contre  »The Sun » n’ont pas arrangé les choses. 
Récemment, l’acteur a été viré de la saga  »Les Animaux Fantastiques ». Mads Mikkelsen ( »Hannibal »,  »James Bond : Casino Royale ») le remplace.
Mais malgré son licenciement, il touchera une somme élevée à plus de huit chiffres ! Selon  »Hollywood Reporter », il gagnera l’ensemble de son salaire prévu pour le troisième volet de la saga. 
Il avait signé avec le studio Warner Bros., qui lui offre alors une compensation en cas de litige, licenciement ou changement d’acteur. Et on peut dire qu’il avait vu juste !

Disney a refusé que Johnny Depp reprenne son rôle du capitaine Jack Sparrow dans  »Pirates des Caraïbes ». Une décision expliquée dans un communiqué :

Nous cherchons à apporter une nouvelle énergie et vitalité à la franchise. 

Nous voulons donner un coup de pied dans la fourmilière. C’est ce que j’ai demandé aux scénaristes. 

Un choix qui a divisé les fans de la saga. La preuve ! Lorsqu’il a été annoncé qu’il ne jouerait plus le pirate, plus de 300 000 personnes ont signé une pétition demandant son retour.

De son coté, Amber Heard suit son chemin. Elle est alors choisie par les studios Warner Bros. pour rejoindre l’univers ciné DC.

Elle incarne alors Mera dans le blockbuster  »Justice League » de Zach Snyder (2017) puis dans  »Aquaman » (2018) aux cotés de Jason Momoa. Une suite du long-métrage est ainsi prévue pour le 16 décembre 2022.

Afficher +