fbpx
Buzz
Partager sur

Johnny Depp accusé de violences conjugales par Amber Heard !

Johnny Depp accusé de violences conjugales par Amber Heard !

Le père de Lily-Rose Depp, Johnny Depp est accusé de violences conjugales par Amber Heard. MCE vous en dit plus !

Johnny Depp est accusé de violences conjugales par son épouse Amber Heard. Une nouvelle qui a fait l’effet d’une bombe à Hollywood. Mais le comédien peut tout de même compter sur le soutien de ses proches. MCE vous explique !

Johnny Depp accusé de violences conjugales !

Quelques jours après avoir annoncé son divorce, Amber Heard a accusé Johnny Depp de l’avoir « agressé verbalement et physiquement » tout au long de leur relation. Pour se justifier, la comédienne a présenté une photo de son visage tuméfié ce vendredi 27 mai au tribunal de Los Angeles, affirmant l’avoir prise le samedi 21 mai. Toutefois, lorsque la Police s’est rendue au domicile conjugal après un appel de la blonde et a déclaré n’avoir vu aucune preuve d’agression. Dans un dossier de 40 pages, Amber Heard affirme que son époux est un « dangereux » et « paranoïaque » du fait de « sa consommation excessive d’alcool et de drogues depuis de nombreuses années ». Suite à ses déclarations, l’actrice de 30 ans a obtenu du juge une ordonnance interdisant Johnny Depp de l’approcher à moins de 100 mètres, jusqu’à la prochaine audience, le 17 juin prochain.

Il a le soutien de ses proches !

Ses allégations ont fait l’effet d’une bombe à Hollywood, mais également au sein des proches de Johnny Depp. Son ex-épouse, la Française Vanessa Paradis n’a pas hésité à prendre sa défense via les médias affirmant: « Pendant toutes les années au cours desquelles j’ai connu Johnny, il n’a jamais été physiquement violent avec moi et cela ne ressemble en rien à l’homme avec lequel j’ai vécu pendant 14 merveilleuses années ». Sa fille, Lily-Rose Depp s’est également exprimée sur le sujet via son compte Instagram: « Mon père est la plus douce et la plus aimante des personnes que je connaisse, il a été un père incroyable pour moi et mon petit frère, et toutes les personnes qui le connaisse, vous direz la même chose ! ». Mais elles ne sont pas les seuls, dans un long billet publié sur The Wrap, l’humoriste américain Doug Stanhope a affirmé: « Amber allait le quitter, menaçant de mentir à son propos de la pire façon qui soit s’il n’acceptait pas ses conditions. Je pense qu’on peut appeler ça du chantage, surtout quand on voit comment il est désormais traité et décrit comme un monstre ».

Mais alors Amber Heard est-elle une victime incomprises ou une manipulatrice digne des grands films ? Affaire à suivre !