fbpx
Buzz
Partager sur

Jessica Thivenin remontée contre ceux qui critiquent son rôle de mère !

Jessica Thivenin remontée contre ceux qui critiquent son rôle de mère1000

Trop c'est trop ! Jessica Thivenin a poussé un coup de gueule sur son compte Snapchat contre ceux qui critiquent son rôle de mère !

Jessica Thivenin en a marre des haters ! Sur les réseaux sociaux, la jeune femme a poussé un coup de gueule contre ceux qui la critique.

Ce n’est pas la première fois que Jessica Thivenin s’exprime sur les réseaux sociaux. La jeune femme qui vit à Dubaï avec Thibaut et son bébé, fait souvent l’objet de critique.

Il y a quelques jours déjà, la jolie blonde a déjà sorti les griffes. En effet, suite à sa grossesse, la Marseillaise a décidé de perdre du poids.

Pour cela, elle suit une routine sportive acharnée, accompagnée d’une bonne alimentation. Sauf que les internautes ont pointé du doigt le fait que Jessica Thivenin était maigre de base.

Elle n’aurait donc, selon eux, pas besoin de faire du sportAgacée par ces propos, la jeune femme a ainsi déclaré : « Alors oui, j’ai une morphologie assez maigre de base. Mais je suis revenue de loin. J’étais tapissée de cellulite ». Ambiance.

Jessica Thivenin sur Snapchat
Jessica Thivenin sur Snapchat

Jessica Thivenin, critiquée pour son rôle de mère, elle réplique !

Puisqu’une critique en cache une autre, Jessica Thivenin a de nouveau été la cible des haters sur les réseaux sociaux. Cette fois-ci, les internautes critiquent son rôle de mère.

La jeune femme s’est emportée il y a deux heures sur son compte Snapchat. Et elle tient à mettre les points sur les « i ».

Elle a ainsi affirmé : « Alors s’il vous plaît, merci d’arrêter donc de vous occuper de l’éducation de mon fils, en fait je sais quand il veut dormir ou pas »a-t-elle commencé.

Certains internautes lui reprochent donc de perturber le sommeil de son fils. Or, selon la jeune femme, c’est une pure invention. « Arrêtez de prendre des décisions. Je sais quand il doit dormir ou pas. C’est moi qui décide, et jamais je ne perturbe le sommeil de mon enfant ».

Jessica Thivenin a conclu en ces termes, « c’est terrible de toujours vouloir ouvrir sa gueule, comme si j’allais réveiller mon fils comme ça ! Je le connais donc, je sais quand il est fatigué ou non, vous êtes fatiguant ! »

La jeune femme a pris une décision radicale, « bloquer ceux et celles qui donnent des leçons ». En voilà une bonne idée.