fbpx
Buzz
Partager sur

Jessica Thivenin jeune maman: elle dévoile ses « poignées d’amour » !

Partager sur Facebook

Jessica Thivenin, a décidé de reprendre le sport. En effet, depuis son accouchement, elle a quelques poignées d’amour qu'elle veut perdre

Donner la vie est la plus belle chose qui puisse arriver pour une femme. Toutefois, cela n’est pas sans conséquence au niveau physique. Jessica Thivenin, qui en a « marre de ses poignées d’amour » ne va pas dire le contraire.

DES POIGNÉES D’AMOUR QUI GÊNENT

Déjà plusieurs mois que Jessica Thivenin devenait maman. Depuis l’arrivée de Maylone, la jolie blonde est une nouvelle femme avec son chéri Thibault Garcia. En effet, le duo prend goût à son nouveau rôle. Eh qui dit nouveau rôle, dit nouvelles obligations. Celles-ci, « empêchant » le couple à faire des activités qu’il pouvait faire avant l’arrivée de leur fils. Comme du sport au quotidien, par exemple.

Jessica Thivenin le sait bien et s’en rend compte chaque jour. En effet, depuis qu’elle est maman, la belle n’a pas encore pu se remettre au sport de façon intensive. Elle sait bien que son corps de jeune fille ne va jamais revenir. Toutefois, elle aimerait retrouver, au moins, un ventre plat, sans poignées d’amour. Bien que nous aimons la jeune femme, il faut reconnaître qu’elle possède quelques poignées qui dépassent de son maillot, mais rien de très « grave » malgré tout. D’ailleurs, la chérie de Thibault ne s’en cache pas comme elle le prouve sur Instagram: « Sacrées poignées d’amour 😂🤷🏼‍♀️ ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jessica Garcia (@jessicathivenin) le

Jessica Thivenin dévoile ses poignées d’amour, ses fans la rassurent

Heureusement, Jessica Thivenin peut compter sur un soutien sans faille de ses followers. Ces derniers prouvent chaque jour qu’ils apprécient la jolie blonde. Eh ils viennent donc de le faire une nouvelle fois en rassurant la chérie de Thibault Garcia lorsqu’elle a dévoilé ses « poignées d’amour ». La plupart, lui faisant donc savoir qu’il s’agissait du « corps d’une maman » et qu’il n’y avait « rien de plus beau »:

 « Tu as donné la vie 😊. Il n’y a donc rien de plus beau que le corps d’une maman. Jess, tu as donné la vie, c’est le plus important. Où ??? Tu es sublime 😉.