fbpx
Buzz
Partager sur

Jeremstar: Le Parquet de Paris ouvre une enquête après la JeremstarGate

Jeremstar: Le Parquet de Paris ouvre une enquête après la JeremstarGate

Un blogueur a diffusé une vidéo très intime de Jeremstar sur les réseaux sociaux. Le parquet de Paris a décider d'ouvrir une enquête.

En début de semaine, le blogueur Aqababe a diffusé une vidéo intime de Jeremstar. Néanmoins, l’homme a décidé de ne pas se laisser faire et il a porté plainte !

Jeremstar: Une vidéo intime diffusée à son insu sur les réseaux sociaux

Le blogueur Aqababe a voulu se venger de Jeremstar il y a quelques jours. En effet, il a accusé le chroniqueur de Les Terriens du Dimanche de lui avoir volé un scoop. Ainsi, pour atteindre la communauté de l’homme ainsi que sa vie privée, Aqabab  a mis sur les réseaux sociaux une vidéo de Jeremstar en train de se masturber. Beaucoup de fans du chroniqueur ont moins de 18 ans sur Twitter. Ainsi, ils ont été surpris ainsi que choqués de voir cela apparaître.

Aqababe ne s’est pas contenté que de diffuser une vidéo intime de Jeremstar. En effet, il a aussi partagé un extrait audio d’un entretien d’un ami de l’homme. Dans l’enregistrement, ce dernier serait accusé de détournements de mineurs. Pascal Cardonna, qui travaille à Radio France n’a pas attendu pour aller porter plainte contre Aqabab pour diffamation et atteinte à la vie privée. Peu de temps après, Jeremstar a aussi amené l’affaire en justice.

Jeremstar : Il porte plainte contre Aqabab !

Jeremstar a dénié les propos d’Aqababe mais il a décidé de porter plainte contre le blogueur. Ainsi, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour atteinte à l’intimité de la vie privée contre Aqababe. Pour le moment, personne ne sait quand et comment l’affaire se terminera entre les deux hommes. Ce qui est sûr, c’est que le chroniqueur ne va pas se laisser faire et il a été très peiné de voir une telle vidéo apparaître sur les réseaux sociaux.

« J’ai conscience qu’une grande partie des personnes qui me suivent sont des mineurs, et le fait qu’un cyber-harceleur les exposées à des images aussi violentes m’est intolérable.Cet acte est répréhensible sur le plan pénal et j’ai pris les mesures nécessaires pour qu’il soit puni en vertu de la loi » A expliqué l’homme sur Instagram.

Aqababe risque gros dans cette affaire et l’homme est accusé d’avoir voulu faire le buzz sur les réseaux sociaux. La vidéo a été supprimée rapidement après son apparition sur Twitter.