fbpx
Buzz
Partager sur

Jeremstar: hormis les Terriens du dimanche, le blogueur a-t-il été contacté pour d’autres émissions ?

Jeremstar: hormis les Terriens du dimanche, le blogueur a-t-il été contacté pour d’autres émissions ?

Dans une interview pour TV Mag, Jeremstar a indiqué s’il avait été contacté par d’autres émissions, hormis Les Terriens du dimanche

A la rentée prochaine, Jeremstar va devenir chroniqueur dans l’émission de Thierry Ardisson Les Terriens du dimanche. Mais, hormis le programme de C8, a-t-il été contacté par d’autres programmes pour devenir chroniqueur ? Il a donné sa réponse à TV Mag.

Jeremstar, contacté par Cyril Hanouna ?

Jeremstar aurait pu avoir sa place dans Touche pas à mon poste. En effet, le blogueur a indiqué que Cyril Hanouna l’avait contacté et qu’il aurait pu faire un essai. Il a également été contacté par NRJ12 pour récupérer l’animation du Mad Mag :

« En ce qui concerne le programme de Cyril Hanouna, j‘ai cru comprendre que j’aurais pu faire un essai. Je n’ai pas donné suite parce que je n’avais pas spécialement envie d’intégrer ce talk-show. Pour Le Mad Mag, il y a quelques mois, on m’a proposé de reprendre l’animation du programme. J’ai planté l’émission la veille car les équipes m’ont envoyé un fil conducteur et un texte complètement pitoyables. Ils se sont clairement foutus de ma gueule! De toute façon, je n’avais absolument pas envie d’évoluer dans une émission comme celle-ci. »

Jeremstar : un moyen de communication

La force de Jeremstar est certainement son pouvoir en matière de communication. En effet, le blogueur coûte moins cher qu’un spot publicitaire mais à pourtant beaucoup plus d’impact. Le blogueur en est conscient et sait que c’est pour cette raison qu’il a été contacté : « Oui, les chaînes font appel à moi parce que cela fait dix ans que je suis installé. De nombreuses chaînes considèrent qu’en mettant Jeremstar, les bonnes audiences tomberont sans doute. Un hashtag, j’arrive à le propulser en une minute. Je suis un moyen de communication! Me recruter dans une émission revient moins cher que de payer une campagne de publicité dans le métro. »

Avant d’adresser un tacle à ses détracteurs : « Ceux qui riaient et pensaient que je n’y arriverai pas se rendent compte que je suis toujours présent. En plus, je me suis rendu sur des plateaux sérieux, comme celui de Jean-Jacques Bourdin, du Grand Journal ou de Salut les Terriens!. J’ai même été l’objet d’un portrait dans Libération! D’ailleurs, grâce à cette page de journal, ma mère m’a dit qu’elle était fière de moi alors qu’elle ne me l’avait jamais dit. »