fbpx
Buzz
Partager sur

Jeremstar fiché et expulsé de la Tunisie à cause de ses reportages !

Jeremstar fiché et expulsé de la Tunisie à cause de ses reportages grande

Après avoir été bloqué plus de 10h seul dans une salle de transit à l'aéroport, Jeremstar est expulsé de Tunisie à cause de ses reportages !

Après un petit séjour à Perpignan, Jeremstar a pris l’avion pour la Tunisie et passer des vacances bien méritées au soleil. Mais cela s’est transformé en véritable cauchemar !

Jeremstar bloqué à laéroport pendant plus de 10h !

Très content de partir pour la première fois en Tunisie, Jeremstar a vu ses vacances sous le soleil d’Hammamet viré au cauchemar. Si sur Snapchat il était très content de partir, une fois en Tunisie il va vite déchanter. Ses vacances au soleil ont tourné au vinaigre.

Dès l’atterrissage, l’aventure tunisienne de Jeremstar a tourné au cauchemar. Le jeune journaliste s’est fait contrôler par la douane et a été emmené dans une salle de transit. Et son attente dans cette sale sans aucun confort a duré des heures. Il s’est d’ailleurs confié sur Snapchat et a raconté son cauchemar. Lui qui voulait se reposer sous le soleil d’Hammamet n’aura vu qu’une salle de transit de l’aéroport.

Après plus de 10h enfermé et seul, le prochain chroniqueur de de Thierry Ardisson a appris une mauvaise nouvelle. Il ne passera pas ses vacances en Tunisie.

Jeremstar fiché et expulsé de la Tunisie à cause de ses reportages !

Après avoir passé une nuit allongé sur des chaises seul dans une salle de transit, Jeremstar va être expulsé de Tunisie. Son amie Maeva a donné les raisons de son isolement sur Twitter. Le jeune homme va bien mais va être expulsé de Tunisie.

Selon la jeune femme, Jeremstar est fiché à cause de ses reportages et les autorités tunisiennes ne veulent pas de lui sur leur territoire. Jeremstar va être rapatrié très prochainement et devrait raconter tout son calvaire sur Snapchat.

Après les attentats qui ont touché la Tunisie, cette histoire risque de faire chuter encore plus la fréquentation des touristes. Et certains hôtels pourraient fermer dans les semaines à venir.