fbpx
Buzz
Partager sur

Jean-Pierre Pernaut: Patrick Poivre d’Arvor réagit à son départ du JT !

Jean-Pierre Pernaut Patrick Poivre d'Arvor réagit à son départ du JT

Confidences sur le départ de notre bien aimé Jean-Pierre Pernaut ! Dans "Face aux Médias", Patrick Poivre d'Arvor réagit et se confie sur son départ du JT !

Confidences sur le départ de notre bien aimé Jean-Pierre Pernaut ! Dans « Face aux Médias », Patrick Poivre d’Arvor réagit et se confie sur son départ du JT !

Chez MCE TV, on vous dévoile tout en détails !

Suivi par des milliers de Français sur TF1, Jean-Pierre Pernaut fait donc l’unanimité ! Présentateur sur TF1 depuis 1975, notamment du JT de 13 heures entre 1988 et 2020, sa longue carrière est un réel succès.

Les fans ont donc tous versé une petite larme lors de son départ à la retraite. D’ailleurs, Jean-Pierre Pernaut a même été élu la 3ème personnalité préférée des Français dans le TOP 50 du JDD !

Jean-Pierre Pernaut: Patrick Poivre d'Arvor réagit à son départ du JT
Jean-Pierre Pernaut: Patrick Poivre d’Arvor réagit à son départ du JT

Jean-Pierre Pernaut et Patrick Poivre d’Arvor : amis et collègues sur TF1

Aujourd’hui, Patrick Poivre d’Arvor s’est donc confié à Jacques Sanchez dans « Face aux médias ». Ayant travaillé avec Jean-Pierre Pernaut sur TF1, les deux journalistes retraités sont des collègues de longue date.

« D’abord, je lui ai envoyé un petit message de solidarité. J’ai quand même travaillé avec lui pendant fort longtemps. On faisait des journaux qui n’avaient aucun rapport l’un avec l’autre, mais j’aimais cette espèce de constance qu’il avait, de permanence, dans le désir de servir les régions, les territoires. » commence-t-il ainsi.

« J’ai trouvé que la direction de l’époque avec moi n’avait pas été super sympa, mais qu’elle avait été absolument nickel avec lui. C’est une autre direction depuis, ce qui lui a permis d’avoir une fin relative du JT digne. » explique t’il également.

Mais ce n’est pas tout ! Ses confidences sur Jean-Pierre Pernaut l’ont plongé dans les souvenirs de son propre départ en 2008 : « C’était un départ forcé, donc on ne le vit jamais très bien. Les choses marchaient très, très bien (…) Donc personne ne s’y attendait. C’est arrivé très brutalement, je l’ai appris par la presse. » conclue-t-il donc.