fbpx
Buzz
Partager sur

Jay Z est contre le show de Travis Scott au Superbowl pour des raisons racistes

Jay Z contre le Superbowl Show de Travis Scott pour des raisons racistes
Partager
Partager sur Facebook

Jay-Z ne se remet pas du traitement infligé par la NFL à Kaepernick. Et il ne veut pas que Travis Scott soit souillé par cette organisation « raciste ».

En effet, La NFL est dans le viseur des artistes noirs. Qui refusent dorénavant de participer au show du Superbowl, ce qui représente un gros manque à perdre pour un événement de cette grandeur. Donc Jay-Z fait partis de ces opposants, et il regrette grandement que Travis Scott accepte d’y participer.

Travis Scott : Il oublie l’histoire de la NFL

En effet, la NFL n’est pas toute blanche, voilà pourquoi Jay-Z tente de dissuader Travis Scott de donner un concert. Car ils sont accusés par les artistes noirs de ne pas avoir soutenu le footballeur Kaepernick. Alors qu’il tentait de diffuser un message à la population. L’organisation l’aurait alors laissé tomber sans explications.

Au moment des faits, l’incident a fait énormément de bruit. Durant plusieurs semaine l’histoire s’est vu relayée à travers le monde. Et en même temps Colin Kaepernick est devenu la figure phare de la marque Nike. Car la marque semble vouloir s’engager dans la lutte contre le racisme

Donc pour rappel, il est connu pour son Kneeling . Colin Kaepernick avait défrayé la chronique en refusant de se lever lorsque l’hymne américain sonnait dans les stades de foot US. Allant jusqu’à poser un genou à terre.

Jay-Z : il reprend Travis Scott

Depuis cet incident des artistes comme : Jay-Z, J. Cole, Snoop Dogg ou encore Kendrick Lamar. Ainsi qu’Usher, Lauryn Hill, Nicki Minaj et Mary J. Blige. Auraient refusé les invitations de la NFL pour faire le show en signe de contestation.

Cependant, Travis Scott aurait dit oui malgré les mises en garde . Et il paraîtrait que depuis l’annonce de sa participation, Jay-Z tenterait de le dissuader :

« Les propriétaires d’équipe sont une bande de vieux hommes blancs qui réfléchissent comme au temps de l’esclavage. Pour eux, l’équipe leur appartient et les joueurs sont censés faire soit ce qu’on leur dit de putin de faire, soit dégager »